Sciences Po met en ligne 500 archives vidéo sur la plateforme SAM Network

  • 5092406506_bf7f4e2253_o.jpg

    La librairie de Sciences Po située au 30 rue Saint-Guillaume (75007 Paris). Crédit : Salvatore Freni Jr
  • Sciences Po propose en collaboration avec la société SAM Network, qui développe une plateforme de Living Archives, l’accès gratuit à de nombreuses archives audiovisuelles issues des grandes conférences organisées par l’Institut d’études politiques.

    Sciences Po a rejoint la plateforme de Living Archives, éditée par la société SAM Network, dans le but de mettre gratuitement à disposition de tous une partie de ses archives audiovisuelles. Ce site est composé d’un fond impressionnant d’archives vidéo autour de douze chaînes thématiques comme SAM Arts, SAM Cinéma, SAM Politique ou encore SAM Société. Les archives sont majoritairement en langue française et anglaise.

    Sciences Po a mis en ligne aujourd’hui plus de 500 séquences vidéo accessibles gratuitement sur la plateforme.

    Un outil très complet

    La plateforme repose sur un fonctionnement qui enrichit considérablement l’accès aux archives. D’une part, les vidéos sont découpées en chapitres ce qui permet, pour l’internaute, d’accéder directement aux parties qui l’intéressent le plus. Les archives sont améliorées par une suggestion d’autres vidéos sur des thèmes similaires.

    De nombreux documents (bibliographies, articles et citations) entourent les vidéos, renforçant la valeur pédagogique des contenus proposés.

    Pour Frédéric Mion, directeur de Sciences Po, le partenariat avec SAM Network s’inscrit dans la continuité de la stratégie numérique de l’Institut d’études politiques : « Pour pouvoir être pionnier dans les pédagogies innovantes, nous devons être créatifs et ne pas hésiter à expérimenter de nouveaux outils capables de nous amener à repenser les dispositifs d’enseignement ».

    Une plateforme collaborative

    Si le fond d’archives audiovisuelles comporte déjà plus de 500 séquences vidéo, la collection est amenée à s’agrandir progressivement. Comme la plateforme repose sur un fonctionnement participatif, chacun peut enrichir le fond et ainsi devenir contributeur. 

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Publicité

    banniere-archimag_2.gif

    archives 2020.PNG

    Indispensable

    Bannière BDD.gif