Avec les conteneurs de données*, l’interopérabilité n’est plus une chimère

Le 19/oct/2017   Très employé dans le monde informatique, l’interopérabilité est un concept décrivant la capacité de plusieurs produits ou systèmes à interagir ensemble par des échanges d’informations et de services, et ce malgré leur hétérogénéité structurelle et fonctionnelle. Dans le monde de la gestion des connaissances, cette capacité est capitale.
  • La fièvre des données de santé Abonnés

    Le 17/oct/2017   Jusqu’où la fièvre des données de santé va-t-elle monter ? Les géants du net et de l’intelligence artificielle manifestent une véritable boulimie à leur égard, tandis que de plus en plus de particuliers en recueillent et en diffusent quotidiennement. Mais avec quelle protection ? Il convient de s’interroger sur le statut des données de santé.
  • Selon un étude réalisée par l'incubateur StartHealth, le nombre de start-up de l'e-santé s'élevait en 2016 à plus de 7500 dans le monde. (Stevepb / Pixabay)
  • Les disruptions numériques dans la profession d'avocat

    Le 10/oct/2017   Tribune - Les unes après les autres, les professions réglementées « s'ubérisent ». L'impact sur la profession d'avocat se fait via les “legal startups”, plateformes facilitant la création d'actes standardisés ou la mise en relation des avocats avec leurs clients. Mais l'innovation technologique, via les blockchains, s'apprête à bouleverser encore plus les métiers juridiques. Quels en seront les impacts ?
  • L’archivage blockchain « à vocation probatoire » au service de la dématérialisation

    Le 10/oct/2017   [AVIS D'EXPERT] La transformation numérique de l’entreprise est considérée par les dirigeants comme essentielle pour l’alignement des stratégies d’entreprise et de l’innovation informatique. La gestion des données via des problématiques de dématérialisation au sens large et d’archivage devient donc plus que jamais un enjeu stratégique de compétitivité.
  • Konica Minolta intègre un composant coffre-fort numérique à ses multifonctions

    Le 03/oct/2017   [PUBLI-REDACTIONNEL] L’archivage à valeur probatoire des documents numériques est essentiel pour les entre- prises pour trois raisons fondamentales : la production de preuves en cas de litige, les contrôles fiscaux et sociaux, et la protection du patrimoine de l’entreprise. D’où l’importance de disposer d’une solution adaptée. D’autant qu’au- jourd’hui, il est parfaitement possible de se débarrasser des originaux papier.
  • Pages

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    identifient la veille collaborative comme faisant partie de leurs sujets prioritaires. Cependant, si les veilleurs sont conscients de la nécessité de la mettre en place, ils ne savent pas trop par quel bout commencer. Ils sont en attente de retours d'expérience, de trucs, d’astuces et de bonnes pratiques pour convaincre leurs collègues d’adhérer et participer à ce nouveau projet.

    Recevez l'essentiel de l'actu !