Publicité

La Bibliothèque royale de Belgique maintient l’accès à ses ressources numériques grâce à EZproxy

  • Avant même la crise sanitaire, KBR (Bibliothèque royale de Belgique) réfléchissait à un moyen de permettre à ses usagers d’accéder à distance aux documents électroniques issus de sa collection. Avec la pandémie de Covid-19, ce projet a finalement été avancé, et c’est vers OCLC que l’établissement s’est tourné afin de se doter de la solution EZproxy. Grâce à elle, les abonnés de la bibliothèque peuvent désormais consulter les ressources numériques de leur choix sans sortir de chez eux.

    Favoriser l’accès à distance aux ressources de la bibliothèque

    Institution patrimoniale en charge de la conservation de la mémoire de la Belgique et de tout ce qui s’y rapporte, KBR a amorcé en 2019 un important projet de modernisation. Crise sanitaire oblige, cette transformation numérique s’est largement accélérée l’année dernière lorsque l’établissement a dû fermer ses portes, rendant impossible toute consultation de ses collections. Pour y remédier, KBR a décidé de mettre en place des accès à distance afin que chaque usager puisse consulter les 100 bases de données, 5 000 périodiques et 65 000 e-books qu’elle propose.

    « Nous avons regardé quels étaient les types d’accès possibles pour chacune de nos ressources. La majorité d’entre elles était accessible via proxy. Se posait la question de l’authentification, puisque nous voulions un service qui permette de se baser sur notre compte lecteur. OCLC était le seul fournisseur à proposer cela avec EZproxy. Ils ont pu nous fournir un SSO (Service d’authentification unique) SAML, et nous avons donc décidé de collaborer avec eux », indique Marie-Sophie Bercegeay, de la Cellule des ressources électroniques à KBR.

    Une solution sécurisée et rapide à mettre en place

    Dans le détail, EZproxy permet aux usagers des bibliothèques d’obtenir un accès à toutes les ressources électroniques, à tout moment et de n’importe où. « EZproxy intègre de manière transparente la méthode d’authentification utilisée par l’institution, puis connecte les utilisateurs aux contenus électroniques de la bibliothèque via l’authentification de l’adresse IP de leur instance EZproxy, que les fournisseurs de contenus doivent enregistrer », explique Arnaud Delivet, responsable commercial France chez OCLC.

    Rassurée par cette sécurité supplémentaire, KBR a pris contact avec le spécialiste des outils technologiques dès avril 2020. Après analyse des besoins et identification des incidences techniques, les URLs proxifiées ont été réceptionnées fin mai, marquant le début d’une courte période de tests. Dès le 15 juin, tous les usagers étaient informés de la possibilité d’accéder à distance aux contenus proposés par l’établissement. En août, le projet était finalisé, avec la mise en place d’EZproxy Analytics.

    Des données chiffrées pour mieux comprendre les usagers

    Module supplémentaire accessible sous forme d’abonnement, EZproxy Analytics est en mesure de remonter diverses statistiques issues des ressources proxifiées : nombre de consultations, de connexions, d’accès par type de ressources ou par pays, ville et région, etc. « Ces statistiques sont intégrées à notre rapport annuel. Elles nous servent aussi à voir l’usage des ressources et l’intérêt de les conserver ou non », précise Marie-Sophie Bercegeay, qui salue à la fois les fonctionnalités de la solution, sa mise en place simple et rapide et l’absence de développement technique en interne. Un bon moyen pour les bibliothèques de répondre aux contraintes liées au contexte actuel.

    logo-oclc.png

    Quels sont les avantages des services EZproxy hébergé et Analytics pour votre institution? Contactez-nous pour découvrir la meilleure solution pour vous :

    Arnaud Delivet
    Responsable Commercial, OCLC France
    Arnaud.delivet@oclc.org
     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Couv demat 2020.png