Publicité

Viaéduc : un réseau social professionnel pour les enseignants

  • board-784355_1280.jpg

    Sur les 800 000 enseignants français, on en dénombre aujourd’hui 8 313 inscrits sur Viaéduc. Crédit : geralt (PixaBay)
  • Depuis le 20 mai 2015, les enseignants disposent de leur propre réseau social professionnel. Un pas en avant pour le grand plan numérique pour l’école.

    Les réseaux sociaux professionnels se multiplient. C’est maintenant au tour des enseignants de se voir proposer une toute nouvelle plateforme. Baptisé Viaéduc, le réseau social professionnel dédié aux enseignants a été lancé le 20 mai 2015. Il s’inscrit dans le cadre du grand plan numérique pour l’école. Ce projet témoigne de la volonté de donner aux professeurs les clés pour enseigner « dans une société irriguée par le numérique » et permettre ainsi la réussite des élèves.

    Pédagogie et échanges

    Viaéduc offre aux enseignants la possibilité d’échanger autour de leurs expériences mais également de partager leurs ressources pédagogiques. Ainsi, peu importe l’académie de rattachement, la matière enseignée, l’expérience professionnelle ou le degré dans lequel le professeur enseigne, chacun peut s’inscrire sur le réseau social grâce à son adresse mail professionnelle (@ac-académie.fr).

    Viaéduc propose aux enseignants des outils collaboratifs de création de contenus. Sur les 800 000 enseignants français, on en dénombre aujourd’hui 8 313 inscrits sur Viaéduc. Aussi, plus de 6 000 ressources ont déjà été partagées.

    Pour François Catala, directeur général du projet, Viaéduc est « adapté aux usages des métiers de l’Education, et centré sur des problématiques pédagogiques. Il propose des fonctions classiques de réseau social (s’identifier, constituer son réseau, créer et fédérer des groupes de discussion et de travail, commenter, partager, recommander), mais intègre également des outils collaboratifs, pour co-construire des contenus ». 

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est le part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    2019_03_270x270_aidel-archimag_fondu.gif