Publicité

Les robots font le premier pas vers la reconnaissance de leurs droits

  • quadricopter-451754_1280.jpg

    Drones : de véritables enjeux juridiques
  • L'Association du droit des robots échange sur les textes de loi à mettre en place concernant la robotique. Au programme : voitures intelligentes, drones et intelligence artificielle.

    Le 28 janvier 2015, l'Association du droit des robots (ADDR) s'est réunie pour s'entretenir sur des questions de droit concernant la robotique. Créée en mars 2014, cette association a été formée autour de Alain Bensoussan, avocat spécialiste des nouvelles technologies. En 2012, cet avocat mettait sur pied Lexing, un réseau international d'avocats spécialistes des droits des technologies.

    Le premier rassemblement de l'ADDR a été l'occasion de débattre autour de six commissions thématiques :

    • l'intelligence artificielle ;
    • l'interface homme-machine ;
    • les drones ;
    • la réalité virtuelle ;
    • les usines 4.0 ;
    • les voitures intelligentes.

    Un plan de bataille précis

    De nombreux enjeux juridiques ont été mis en avant notamment sur la hauteur de vol des drones, les enjeux éthiques de la robotique médicale ou encore la question d'une responsabilité du conducteur d'une voiture intelligente. L'association n'entend pas s'arrêter là. De nouvelles réunions sont organisées cette année autour de thèmes comme la personnalité des robots, les voitures autonomes et les aspects juridiques de l'utilisation de drones. 

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est la part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Publicité

    2019_03_270x270_aidel-archimag_fondu.gif