Publicité

Le chèque repas électronique ne se met pas à table

  • restaurant.jpg

    Seulement 3,3% des utilisateurs de titres restaurants ont adopté une version dématérialisée. Crédit : Jean-Pierre Dalbéra
  • Un an après le début du processus de dématérialisation des chèques repas, 120 000 cartes électroniques ont été diffusées. Le point sur l'avancée du phénomène en France.

    Simple d'utilisation pour les utilisateurs, le chèque repas électronique permet également une simplification des procédures administratives pour les restaurateurs.

    Pourtant, selon les opérateurs, seules 120 000 cartes titres-restaurants ont été diffusées jusqu'à aujourd'hui, soit environ 3,3% des utilisateurs. Ce sont des chiffres assez faibles un an après le début du processus de dématérialisation des chèques repas.

    Élargissement du nombre d'opérateurs

    Le marché des chèques restaurants était réparti entre quatre opérateurs : Chèque-Déjeuner, Edenred, Natixis et Sodexo. Les évolutions progressives du marché amènent de nouveaux concurrents. C'est le cas notamment de Moneo, Monetico Resto, Digibon ou encore Resto Flash.

    Le développement des offres et de la concurrence dans ce secteur pourrait inciter les entreprises à se tourner vers une version dématérialisée de titres de restaurant. (Information Le Monde du 6 mars 2015)

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.
    Publicité