Publicité

La numérisation est morte ? Vive la numérisation !

  • camera-patrimonial.jpg

    Le patrimoine numérisé sous toutes ses formes doit continuer d’exister et se montrer - (tookapic pixabay)
  • Depuis plus de quinze ans, la numérisation patrimoniale est entrée dans la vie des institutions culturelles. Depuis, sa place et ses usages ont considérablement évolué.

    TRIBUNE - D’abord envisagé comme un merveilleux moyen de conserver les documents tout en les rendant plus accessibles pour la recherche, la numérisation était plébiscitée comme un moyen de prévention et de communication du document. Les trésors nationaux, les registres d’état civil ou encore les fonds iconographiques ont également permis d’accroître les connaissances de publics différenciés (chercheurs, étudiants, grand public).

    Les politiques documentaires ont fait leur apparition en parallèle des numérisations de masse comme à la BnF, obligeant à repenser toute la chaîne de travail, de la préparation au contrôle qualité (http://bbf.enssib.fr/contributions/numerisation-pour-une-nouvelle-approche-de-la-qualite). La numérisation patrimoniale dans le service public est devenue incontournable pour la conservation, la recherche et la valorisation de ses collections mais elle s’intègre aujourd’hui dans des projets bien plus vastes comme la valorisation des territoires (http://patrimoine-numerique.ville-valenciennes.fr/in/faces/homeInBook.xhtml), la modernisation du service public ou l’intégration dans une gestion électronique de documents. Les usages de la numérisation se sont étendues à la hauteur du développement des technologies numériques que le réseau scientifique UPDN (Usage Des Patrimoines Numérisés http://udpn.fr/ questionne aujourd’hui. Le matériel de numérisation s’est adapté aux différentes typologies de documents, les prestataires de numérisation se sont spécialisés et formés à ce nouveau métier.

    A la numérisation 2D est venue s’ajouter la numérisation 3D et les images de réalité virtuelle : elles sont complémentaires, elles coexistent et se révèlent l’une à l’autre pour proposer des outils performants de valorisation culturelle. A l’ère du numérique où le flux des images est incessant, le patrimoine numérisé sous toutes ses formes (images fixes, animées, 3D, sons) doit continuer d’exister et se montrer. Ainsi, réaliser un projet en numérisation demande une réflexion complexe, avec des solutions adaptées à la multitude de destinations de ces images. La numérisation patrimoniale d’hier n’est pas morte, elle cohabite avec celle d’aujourd’hui plus composite, plus riche mais avec laquelle il peut être facile de se perdre.

    Emeline Dodart

    Expertise en numérisation du patrimoine culturel
    Analyse - Conseils - Assistance technique - Formation

    Retrouvez-nous au Salon du Sitem 2017, stand C37 pour échanger sur la numérisation patrimoniale : Conseils, Techniques, Solutions et bonne humeur seront au rendez-vous.

    Pour en savoir plus : http://www.numetpatrimoines.fr/category/boite-a-outils/

    contact@numetpatrimoines.fr

     

    À lire sur Archimag

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Nous suivre

    Publicité

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.