Par Lascom AEC :

Les documents sont au cœur des processus et des livrables des projets. Optimiser les délais, la qualité, les livraisons, les coûts passent avant tout par la maîtrise des documents et des flux documentaires

Dématérialiser les documents est une nécessité. Cependant les logiciels de GED arrivent rapidement aux limites de leur capacité dans les projets. Ils ne gèrent pas efficacement la transmission automatisée des dossiers, les collections de plans, le respect des délais contractuels, le suivi des jalons, les responsabilités, les applicabilités…

Bien au-delà d’un outil de stockage et de partage, la maîtrise des flux documentaires est le moyen d’assurer un contrôle complet des opérations et des projets. 

Ce livre blanc présente les impératifs nécessaires pour mettre en place une telle solution.

Par Cecurity.com :

Parce qu’aujourd’hui, le document électronique a la même valeur juridique que le document papier, l’archivage électronique est devenu un enjeu stratégique pour bon nombre d’organisations. Mais pour qu’un document électronique puisse être utilisé comme preuve, il doit répondre à certains critères destinés à garantir sa pérennité, son intégrité et sa traçabilité. Sans cela, l’organisation ne sera pas en mesure de présenter les pièces justificatives en cas de contrôle fiscal par exemple, ni de se défendre en cas de litige. Elle s’expose alors à des sanctions.

Reste à savoir à quel saint se vouer en terme de référentiel. Se repérer parmi tous les textes concernant l’archivage et le records management est, en effet, compliqué. Normes, standards et certifications, françaises, européennes ou internationales, s’accumulent depuis des années et ne sont pas toujours bien compris.

D’autant qu’en matière d’archivage électronique, le logiciel a désormais un rôle central. Après plusieurs décennies passées à jongler avec différents supports d’archivage (disquettes, CD, DVD, Blu-ray, etc.) et à penser que l’information était liée à son support, les organisations se sont aperçues que ces supports n’étaient pas pérennes. Elles ont alors changé d’approche et ont commencé à concevoir des systèmes d’archivage électronique en faisant du logiciel l’élément prépondérant.

C’est à la fois pour faire toute la lumière sur le rôle crucial du logiciel dans l’archivage électronique et repositionner la norme à sa juste place, que ce livre blanc a été conçu. 

Une version anglaise est également disponible pour vos équipes via ce lien

Par Einden et Serdalab :

Nous avons le plaisir de vous dévoiler, dans ce livre blanc, les résultats inédits de l’enquête Serdalab et Einden (éditeur de la solution DAM ePhoto) menée en juin 2016, sur la gestion des ressources multimédia dans les organisations (public/privé). Sont passés en revue les usages et les attentes réelles des utilisateurs.

La prolifération des données et des ressources multimédia (photos, vidéos, dessins, créations graphiques, etc.) a fait naître un nouveau besoin au sein des organisations : celui de les stocker, de les organiser, de pouvoir les retrouver lorsqu’on en a besoin et de pouvoir les diffuser à bon escient. 

Nous vous présentons dans ce livre blanc ce qu’est le DAM, quels sont ses usages, quel est son impact Sur l’environnement des utilisateurs et quels sont les apports de cet outil dédié aux ressources internes et/ou externes. 

Par Iron Mountain :

Série l’Economie de l’information – chapitre 3 

Comment reconnaître les pièges liés à la gestion des informations

 
Vous connaissez déjà l’importance de bien gérer les informations de votre entreprise et vous avez compris qu’il est essentiel d’en extraire la valeur maximale. Mais savez-vous vraiment les risques associés à une mauvaise gestion ? Et comment faire pour mitiger ces risques tout en trouvant  le bon équilibre entre l’exploitation desdites informations et le moyen pour vos salariés de travailler avec efficacité ?
 
Violations des données, amendes, perte de la réputation… autant de menaces que vous pouvez éviter. Dans ce troisième volet de notre guide électronique sur l’Economie de l’information, nous abordons les menaces spécifiques qui pèsent sur votre activité et l’importance de la mise en place d’une stratégie qui vous permettra d’obtenir un retour positif sur la gestion de vos informations.

Par Asterion :

Le client est connecté, le document doit l’être aussi.

Le client nouveau est arrivé : il est multi-connecté, en attente de réactivité immédiate et d’une réponse personnalisée à ses attentes. La relation client s’en trouve profondément transformée.
Ce n’est pas uniquement le consommateur que nous sommes qui est concerné : c’est l’assuré dans ses relations sociales, le patient dans ses relations médicales, l’abonné pour ses accès énergétiques, le citoyen dans ses relations avec l’administration.

Depuis plus d’une décennie maintenant, la relation client ne cesse de se métamorphoser. Devenue digitale, omnicanal et personnalisée avec cette « relation client 2.0 ». Les entreprises revisitent leurs process documentaires afin d’être réactives et rester compétitives. Et ce aussi bien dans les relations vers les particuliers (BtoC) que inter-entreprises (BtoB).

Ainsi, chaque entreprise cible davantage les attentes de ses clients, personnalise au maximum la relation, fait des choix technologiques, repense ses process internes et maîtrise la gestion de l’information en permettant une traçabilité documentaire. On ne pense plus la relation client comme une interaction à un instant T, mais comme un cycle, un véritable parcours client qui permet de le satisfaire et le fidéliser dans la durée. Les nouvelles tendances sont à la relation multicanal, au document connecté et intelligent ou encore à la mise en place de salles de courrier numérique ou Digital Mailrooms.

Ce livre blanc s’adresse à tous ceux en charge du traitement des documents : les directions marketing et commerciales, pour proposer une nouvelle expérience client, les directions comptables et financières pour la dématérialisation des factures fournisseurs et clients, les responsables moyens généraux ou courrier pour les documents entrants et sortants, les directions des systèmes d’information, etc
 

 

Par Archimag et Serda Formation :

Bienvenue sur l'Observatoire de l'emploi du management de l'information Archimag et Serda Formation.

Depuis plusieurs années, Archimag et Serda Formation font de la veille sur vos métiers et vous propose aujourd'hui le compte rendu de ses recherches. L'Observatoire comprend :

Le Baromètre de l'emploi du management de l'information 2016: panorama des métiers du management de l'information, il se base sur plus de 1 185 offres d'emploi. Véritable état des lieux du marché, vous y trouverez les compétences recherchées par les recruteurs, les salaires proposés...et beaucoup d'autres informations clés.

Les résultats de la grande enquête "métiers et compétences" 2016 : Cette enquête « Métiers et compétences », menée auprès de plus de 1000 professionnels de la gestion de l’information, permet un éclairage sur la perception de l’avenir et ses perspectives, l’évolution des métiers et donc des compétences nécessaires, ainsi que les pratiques et attentes concernant leprocessus de formation dans sa globalité.​

Formulaire de recherche

Le chiffre du jour

C'est le nombre de posts diffusés par Barack Obama sur les réseaux sociaux au cours de ses deux mandats.

Nous suivre

Recevez l'essentiel de l'actu !

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.