Publicité

Documation 2018 : ce qu'il faut retenir de la première journée du salon

  • conf_IAdocu.JPG

    Documation-intelligence-artificielle
    Conférence inaugurale de Documation du mardi 20 mars 2018 sur la Ged, la gestion de contenu et l'intelligence artificielle. (Archimag/CJO)
  • Pour sa 24ème édition, le Salon Documation 2018 se tient du mardi 20 au jeudi 22 mars au Parc des Expositions, porte de Versailles, à Paris. Conférence, news des exposants, citation du jour... voici ce qu'il faut retenir de la première journée de l'événement annuel dédié au management de l'information et aux processus documentaires.

    Ged, gestion de contenu et intelligence artificielle (IA) : quelle valeur ajoutée pour quels usages ?

    Documation 2018 s’est ouvert ce jour sur les chapeaux de roue avec sa conférence inaugurale dédiée à l’apport de l’IA dans les domaines de l’information. Selon les intervenants (3 représentants d’entreprises et un chercheur), l’IA permet d’augmenter sa productivité tout en générant de la valeur (information) à partir de contenus bruts. Si les applications dans ce domaine sont nombreuses (documentation technique, juridique, indexation automatique de vidéos, reconnaissance faciale, etc), il ne faut jamais se lancer dans un tel projet sans partir d’un besoin ou d’un cas d’usage. Et surtout, indique un intervenant “ne pas surestimer les pouvoirs de l’IA”.

    Spark Archives

    Stand E80 - A l’occasion de l’édition 2018 de Documation, Spark Archives présente une nouvelle déclinaison 100 % électronique de son progiciel d’archivage électronique : SAEP. Commercialisée en mode SaaS, cette nouvelle mouture extrait automatiquement les contenus et les métadonnées afin de permettre une recherche simple et intuitive.

    Avanteam

    Stand C69 - L’éditeur français en ECM et BPM présente la version 3.3 d’Avanteam Mobile, une application mobile de saisie d’information sur le terrain (exemple, une visite client) et suivi de l’avancement d’un dossier et de tâches. Elle est accessible hors connexion. Autres nouveautés, les modules applicatifs Risk Manager et Contract Manager.

    Archiveco

    Stand B72 - Archiveco présente son nouveau système d’archivage en cloud baptisé RM Trust. A l’heure de l’explosion des données, Archiveco propose une solution qui répond aux enjeux de  la conservation pérenne.

    Kentika

    Stand D85 - Kentika présente KBOX une nouvelle solution dédiée à la Ged ainsi que le logiciel d’e-learning “gamifié” interfacé avec la gestion électronique de documents de Kentika.

    Cisiki

    Stand D83 - Cisiki profite de Documation 2018 pour présenter sa nouvelle plateforme collaborative de veille web hébergée dans les nuages. Orientée veille stratégique, elle vise à stimuler la compétitivité des entreprises.

    Documation-MoffiMoffi

    Stand B54 - L’heure est aux nouveaux usages : place à la mobilité et à la collaboration ! Moffi (contraction de “mobile-office”) présente son application de partage d’espaces de travail entre entreprises, organisations, salariés et freelance, sortie fin janvier dernier. “Notre appli permet à un collaborateur nomade de se géolocaliser pour réserver des espaces de travail autour de lui, partout dans le monde (bureau privé, salle de réunion, coworking, etc), explique Edouard Coisne, le co-fondateur de Moffi ; de leur côté, les entreprises peuvent proposer leurs espaces de travail inoccupés et ainsi les optimiser en en retirant des revenus”. Propice aux rencontres et aux échanges, Moffi permet par ailleurs à chacun d’élargir son réseau professionnel.

    Orkis

    Stand C78b - La détection automatique des coupes de plan à l’import des vidéos vient améliorer en standard le module Ajaris Vidéo Manager. Cette structuration est une facilité apportée à l’utilisateur pour la navigation et le montage, parmi d’autres de la gamme Dam d’Orkis.

    Documation-MFilesM-Files

    Le société finlandaise possède une filiale française depuis début 2017 (elle y a acquis StreamDesign). M-Files - en cloud Azure - gère de l’information structurée ou non, sans répertoire, ni arborescence, par affichage dynamique, sur tout terminal. “on “désilote” l’information commente Stefan Recher, vice-président (photo avec Stéphane Mellier, directeur M-Files France).

    eDocGroup

    Stand Village Spigraph A74-B74 - Investi dans la transformation digitale des organisations, eDocGroup présente sa nouvelle solution DeskRH. Dédiée à la dématérialisation des ressources humaines, elle dispose d’un parapheur électronique et propose un archivage probatoire des dossiers salariés.

    Elium

    Stand D64 - Elium (ex Knowledge Plaza) présente une nouvelle version de sa plateforme collaborative de partage de connaissances. Plus sociale suite à une refonte totale, elle se veut également plus agile et ergonomique. Une attention a été portée à l’édition et à la valorisation de l’information.

    Open Bee

    Stand Village FNTC F83 - En plus de sa gamme de solutions dédiées à la dématérialisation, à l’archivage et au partage de documents, Open Bee présente sa solution de coffre-fort électronique collaboratif, certifié NF Logiciel Composant coffre-fort numérique délivrée par Afnor certification.

    Spigraph village documation (partenaire)

    Capturez vos documents et leurs informations pour accélérer votre transition digitale ! Retrouvez sur notre village partenaires, et après le Salon, toutes les solutions pour automatiser votre gestion documentaire et d’informations :

    • Pour tous les documents : factures, courriers entrants, dossiers clients, archives, passeports...
    • Sur tous les environnements : au bureau, à un guichet, en haute production, en réseaux, en situation de mobilité...
    • Pour toutes les normes et réglementations : RGPD, normes de numérisation et d’archivage (NF Z42-026, NF Z42-013), document à valeur probatoire, signature électronique...
    • Pour tous les métiers et usages : capture multicanal, GED, workflow, case management, automatisation des processus métiers...

    Spigraph Group rejoint Everteam

    En ce premier jour de l’édition 2018 de Documation, la nouvelle est d’importance : Spigraph Group rejoint Everteam. “L’arrivée de Spigraph dans le groupe Everteam marque une étape importante de notre stratégie : renforcer notre position de leader mondial en s’ouvrant au marché des PME” explique Béchara Wakim, président du groupe Everteam.

    Spigraph, spécialiste français de la capture documentaire fondé en 1997, possède en effet un réseau de 6 000 revendeurs en Europe. Grâce à ce maillage, Everteam va pouvoir accéder au marché des petites et moyennes entreprises. L’enjeu est de taille alors que l’entrée en application du RGPD (le 25 mai prochain) approche à grands pas. Toutes les entreprises vont devoir alors se mettre en conformité avec le nouveau Règlement Général sur la protection des Données.  

    Everteam, fondée en 1990, est présente dans plus de 35 pays et édite des solutions dédiées à la gouvernance de l’information.

    La citation du jour

    “En matière d’intelligence artificielle, il y a le principe, mais surtout le terrain : les entreprises n’achètent pas de l’IA mais une réponse efficace, pas trop chère, résistante dans le temps, voire qui s’améliore avec le temps, et surtout qui réponde à un besoin. Ce n’est pas l’IA qu’elles achètent, mais avant tout l’usage et le service qu’elle leur rend. Une IA est performante quand elle est transparente pour l’utilisateur”. Fabrice Lacroix, CEO d’Antidot.

    Dossier patient informatisé : le savoir-faire Spark Archives (partenaire)

    Accompagner la mise en place d’un Dossier patient informatisé (DPI) de celle d’un Système d’archivage électronique probant (SAEP), Spark Archives (Klee Group) sait faire. Il opère en trois phases :

    1. production de copies fidèles par numérisation et horodatage ;
    2. archivage électronique probant des copies fiables et des informations documentées, et journalisation chaînée des empreintes NF Z42-013 ;
    3. conformité HL7 pour l’interopérabilité et l’intégration aux SI santé.

    Numérisation décentralisée

    En parfaite conformité avec la norme NF Z42-026 sur les conditions à remplir pour produire des copies numériques formellement fidèles, la numérisation des documents papier des patients s’effectue de manière décentralisée, au guichet.

    Les services professionnels de Spark Archives vous aident à dresser la liste des documents à numériser, à définir une politique d’archivage dans le respect de la réglementation et à paramétrer la solution selon vos contraintes de déploiement.

    Règles de conservation

    Les paramétrages s’appliquent pour toutes les règles de conservation associées à la numérisation et pour chaque type de document : document physique restitué au patient, document physique détruit à l’entrée et conservation des objets numériques et physiques. Le Règlement général sur la protection des données (RGPD), qui inclut le droit à l’oubli, est respecté.

    Spark Archives se déploie en Saas ou en “on premise”. Le stockage des copies fiables peut être réalisé chez des partenaires agréés pour l’hébergement des données de santé (HDS).

    www.spark-archives.com / Contact : stand E80

     

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Archimag-318
    La recherche d’information est le lot quotidien des documentalistes et veilleurs. Dans leurs outils, de plus en plus d’intelligence artificielle. Pour quels bénéfices ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    data-intelligence-artificielle-objets-connectes
    L’intelligence artificielle et le machine learning donnent un coup d’accélérateur aux technologies de l’information. Parallèlement, l’internet des objets suppose un pilotage intelligent et génère quantités de nouvelles données qu’il faut traiter. Les algorithmes sont au coeur des systèmes. Emergent des questions d’aide à la décision, de responsabilité, d’éthique, de valorisation des données, de risques de piratage. Des régulations s’imposent ; services et solutions ont besoin de repères.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    34 milliards de dollars c'est la somme dépensée par la société IBM pour devenir numéro un sur le marché du cloud computing.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Nouveaux membres