Publicité

Logiciels pour bibliothèques : 2017, une nouvelle année en retrait

  • bibliotheque.jpg

    bibliotheque
    Quatre fournisseurs apparaissent pour la première fois dans cette enquête annuelle : Axiell AB, Hibouthèque, BGM de GM Invent et SkinLibris de SkinSoft (PixaBay)
  • L’enquête 2017 de Tosca Consultants sur les progiciels métier ou de services en ligne pour bibliothèque révèle de nouveau des résultats en baisse, en chiffre d’affaires et surtout en volume. Un marché qui intéresse pourtant de nouveaux acteurs, tandis que d’autres s’effacent.

    <<< Pour télécharger le tableau comparatif, cliquez-ici >>>

    À 37 millions d’euros, le marché 2016 des logiciels pour bibliothèque connaît une nouvelle baisse de 3 %. Parmi les 49 fournisseurs recensés, dix réalisent un chiffre d’affaires de plus d’un million d’euros dans le secteur des bibliothèques ; par ordre décroissant du CA, il s’agit d’Archimed, de Décalog, de C3RB Informatique, de Réseau Canopé, d’AFI-BibLibre, d’Infor France SAS, de PMB Services, d’Ex Libris France, de BiblioMondo France et de SirsiDynix.

    Bannière-Aesis-conseil-600x150.png

    OCLC BV et Ebsco Information Service pourraient figurer dans cette liste, mais il est délicat de déterminer la part des ventes aux bibliothèques françaises dans le montant du chiffre d’affaires de ces entreprises. Ces dix fournisseurs détiennent 77 % des parts de marché et les trente-neuf autres se partagent moins de 8,5 millions d’euros.

    tosca-consultants

    Recul de 15 % en volume

    Hors Réseau Canopé et Ebsco Information Service qui comptabilisent leurs ventes en nombre d’abonnements, les fournisseurs déclarent avoir vendu un total de 1 365 produits en 2016 contre 1 614 en 2015. Cette baisse (moins 249 produits) est entièrement imputable aux bibliothèques municipales (moins 252 produits).

    tosca-consultants

    Rapide renouvellement des acteurs

    Quatre fournisseurs apparaissent pour la première fois dans cette enquête annuelle.

    • La société suédoise Axiell AB a créé une filiale Axiell France SAS qui diffuse le système de gestion de bibliothèque Quria et le logiciel d’édition de portail Arena. En 2016, Axiell AB a acquis la société toulousaine Mobydoc (logiciel Micromusée) et la société allemande Biber (système de gestion de bibliothèque Bibdia).
    • L’établissement de Clermont-Ferrand de Réseau Canopé propose le système de gestion de bibliothèque Hibouthèque aux BCD, aux instituts médico-éducatifs et aux instituts médico-pédagogiques.
    • GMInvent reprend la diffusion en direct de sa plateforme BGM, autrefois distribuée par Existenz.
    • La filiale du groupe Hybride, SkinSoft, installée à Besançon, diffuse le système de gestion de bibliothèque SkinLibris.

    Deux entreprises ont changé de propriétaires et deux autres ont achevé des opérations de rachat.

    • La société Mobilitas a acquis une part majoritaire des actions de la société bordelaise Arkhênum qui diffuse le produit Limb Gallery.
    • La société Édition de logiciels professionnels (ELP) a acquis le fonds de commerce d’Assistere, l’éditeur du système de gestion de bibliothèque Xthèques.
    • Ex Libris (Alma, Aleph500), racheté par Proquest en décembre 2015, devient la division logicielle de cette entreprise sous le nom ProQuest Workflow Solutions (PQWS).
    • Karvi Services (Karvi) a fait l’objet d’une fusion-absorption et devient une division de la société Altexence.

    Deux entreprises n’ont plus d’activité de diffusion de progiciel auprès des bibliothèques

    • Ever Team a cédé l’activité Flora à Decalog en juin 2016.
    • Existenz a cessé de diffuser les produits de GMInvent.

    Enfin, le Réseau Canopé indique que son activité d’édition de logiciel prend le nom de Canopé – Solutions Documentaires.

    1. Trois modes de commercialisation

    L’analyse des ventes en volume distingue trois catégories : les logiciels open source, les logiciels faisant l’objet d’une cession de droits d’utilisation (sans limite dans le temps) et les logiciels proposés sous forme d’abonnement annuel.

    LOGICIELS OPEN SOURCE

    Concernant l’open source, les produits les plus diffusés sont le portail Bokeh avec un total de 142 installations effectuées par AFI-BibLibre, Bibliossimo et Karvi Services et les systèmes de gestion de bibliothèque PMB (118 installations par PMB Services et par Bibliossimo), AFI Nanook (112 installations par AFI-BibLibre), WaterBear (85 installations, par l’Association des utilisateurs du logiciel MoCCAM, Bibliossimo) et Koha (76 installations par AFI-BibLibre).

    LOGICIELS AVEC CESSION DE DROITS D’UTILISATION

    Pour les logiciels faisant l’objet d’une cession de droits d’utilisation, les outils les plus vendus sont la gamme Orphée de C3RB Informatique (173 ventes déclarées), Decalog SIGB (91 ventes), la gamme Microbib-Novalys de Microbib (54 ventes), le portail POM pour Joomla de C3RB (50 ventes), Syracuse SIGB (44 ventes) et Syracuse Portail (43 ventes) d’Archimed, Decalog Portail (42 ventes), Biblix Net et Opac X de Biblix Système (30 ventes), Portail web de Microbib (27 ventes), Kentika Atomic (24 ventes), JLB-Net Bibliothèques et JLB-Net Portail 2.0 de JLB Informatique (18 ventes).

    LOGICIELS EN ABONNEMENT ANNUEL

    Enfin du côté des logiciels commercialisés uniquement sous forme d’abonnement annuel, le Réseau Canopé comptabilise 7 627 abonnements à e-sidoc, 1 569 à Hibouthèque et 235 à BCDI 2016 Collège-Lycée. En dehors du secteur scolaire, on compte 18 abonnements à l’outil de découverte BibliOnDemand d’Archimed, 17 à l’outil de découverte Ebsco Discovery Service, 15 à l’application pour mobile de Decalog BibEnPoche, 11 au service Full Text Finder d’Ebsco Information Services et 9 au système de gestion de bibliothèque Plateforme BGM de GMInvent.

    selon la taille des configurations

    Une autre manière d’évaluer les ventes en volume est de se pencher sur la taille des configurations installées, autrement dit le nombre de postes informatiques qui utiliseront les logiciels vendus. Cela aboutit à un classement tout à fait différent avec une meilleure représentation des ventes des entreprises intervenant auprès des grandes bibliothèques ou des gros réseaux de bibliothèque : 1 300 postes utilisent des logiciels installés par AFI-BibLibre en 2016, 1 000 postes utilisent les logiciels d’Axess Business solutions, 887 ceux d’Aesis Conseil, 760 ceux de Bibliomondo, 535 ceux d’Infor France SAS, 340 ceux de C3RB Informatique, 320 ceux de Logiq Système et 156 ceux de GMInvent.

    Si l’on met à part les produits proposés par le Réseau Canopé et par Ebsco Information Services, l’analyse des ventes en volume dégage un grand secteur de clientèle - les bibliothèques municipales qui comptent pour 75 % des produits vendus - et deux secteurs de moindre importance, les bibliothèques des universités qui ont acquis 5 % des solutions et une rubrique moins homogène, les bibliothèques spécialisées qui totalisent 17 % des ventes.

    tosca-consultants

     

    2. Bibliothèques municipales : forte baisse des ventes en volume

    Les bibliothèques municipales et assimilées (bibliothèques d’EPCI) ont acquis 1 023 produits en 2016 contre 1 275 produits en 2015. Dix-huit entreprises interviennent dans ce secteur.

    Les systèmes de gestion de bibliothèque les plus diffusés auprès des bibliothèques municipales sont AFI Nanook (AFI-BibLibre) avec 112 installations annoncées, Decalog SIGB avec 86 installations, Orphée Media et Orphée Micro NX (C3RB Informatique) avec respectivement 85 et 53 installations, PMB (PMB Services) avec 42 installations, Microbib-Novalys Monosite avec 40 installations, Syracuse SIGB (Archimed) avec 34 installations, Biblix Net (Biblix Systèmes) avec 30 installations, Orphée Premier NX (C3RB Informatique) avec 29 installations et Koha (AFI-BibLibre) avec 17 installations.

    Concernant les portails, les produits les plus diffusés en 2016 sont Bokeh (AFI-BibLibre) avec 130 installations, POM pour Joomla (C3RB Informatique) avec 49 installations, Decalog Portail avec 41 installations, Syracuse Portail (Archimed) avec 31 installations, Opac X (Biblix Systèmes) avec 30 installations, Portail Web (Microbib) avec 22 installations et BibliOnDemand (Archimed) avec 11 abonnements.

    Enfin, en ce qui concerne les gestionnaires d’EPN, AFI-BibLibre déclare la vente de 15 AFI Multimédia, Decalog de 13 Decalog EPN, Aesis Conseil de 9 WebKiosk, Infor France SAS de 6 Edutice et Bibliomondo de 2 MondoPC.

    3. Bibliothèques départementales de prêt : de nombreux portails

    Les BDP ont retenu 20 produits en 2016 se répartissant en 6 systèmes de gestion de bibliothèque et 14 portails. Pour se réinformatiser, les BDP ont retenu 2 Syracuse SIGB (Archimed), 1 Orphée BDP NX (C3RB Informatique), 1 Gediweb (Axess Business solutions), 1 plateforme BGM (GMInvent) et 1 Koha (AFI-BibLibre). Concernant leur portail, les BDP ont choisi 6 BibliOnDemand (Archimed), 3 Syracuse Portail (Archimed), 3 RIO+ (GMInvent), 1 Bokeh (AFI-BibLibre) et 1 POM pour Joomla (C3RB Informatique).

    4. Bibliothèques de comité d’entreprise : principalement des projets de réinformatisation

    Les bibliothèques de comité d’entreprise ont retenu 10 systèmes de gestion de bibliothèque : 3 Microbib-Novalys Monosite, 3 Decalog SIGB, 2 Syracuse SIGB (Archimed), 1 WaterBear (Bibliossimo) et 1 PMB (PMB Services). Elles ont également acquis 2 Syracuse Portail (Archimed), 1 portail e-sidoc (Réseau Canopé) et 1 application pour mobile BibEnPoche (Decalog).

    5. Bibliothèques d’école : domination du Réseau Canopé et forte baisse des abonnements à BCDI

    Comme précédemment, les BCD et CDI sont principalement équipés des produits du Réseau Canopé avec 7 562 abonnements à l’outil de découverte e-sidoc (contre 7 218 en 2015), 1 569 abonnements au système de gestion de bibliothèque Hibouthèque, 230 abonnement au système de gestion de bibliothèque BCDI 2016 Collège-Lycée (contre 4 876 abonnements pour l’édition précédente) et 14 à BCDI 2016 Agricole (contre 2 658 abonnements à l’édition 2015). Cette forte baisse de la diffusion de BDCI souligne une évolution de la stratégie produit du Réseau Canopé. Quelques autres produits ont été acquis par les établissements scolaires en 2016 avec 5 Microbib-Novalys Monosite, 3 PMB (PMB Services), 3 Orphée Micro NX (C3RB Informatique) et 1 Decalog SIGB.

    6. Bibliothèques d’université : toujours dans l’attente du SGBM ?

    Les fournisseurs annoncent 114 ventes dans ce secteur contre 140 l’an passé ; le total tombe à 71 si l’on exclut les abonnements souscrits auprès d’Ebsco Information Service et du réseau Canopé.

    Concernant les systèmes de gestion de bibliothèque, les bibliothèques d’université ont retenu 30 Koha (AFI-BibLibre), 4 Alexandrie (GB Concept), 2 PMB (PMB Services), 2 Kentika Atomic, 1 V-Smart (Infor France SAS) et 1 PortFolio (Bibliomondo). A cette liste pourraient s’ajouter les 7 abonnements à Gobi l’outil de gestion des acquisitions d’Ebsco Information Services. Concernant les portails et autres outils de découverte, ces établissements ont acquis 13 e-sidoc (Réseau Canopé), 12 Ebsco Discovery Service, 9 Full Text Finder (Ebsco Information Services), 2 Ebsco Pubfinder, 2 Syracuse Portail (Archimed) et 1 Iguana (Infor France SAS).

    Par ailleurs, ont également été acquis 25 Ezproxy, le proxy d’OCLC BV, 2 gestionnaires de bibliothèque numérique Limb Gallery Licence d’Arkhênum et une application pour mobile CampusM distribuée par Ex Libris France.

    7. Bibliothèques spécialisées et autres types de client : deux tiers de systèmes de gestion de bibliothèque

    L’enquête totalise 280 produits vendus (soit 226 sans la comptabilisation des ventes de Réseau Canopé et d’Ebsco Information Service) se répartissant en 186 systèmes de gestion de bibliothèque, 78 portails ou outils de découverte, 7 gestionnaires de bibliothèque numérique, 5 gestionnaires d’EPN et 4 produits divers.

    Les systèmes de gestion de bibliothèque les plus diffusés dans ce secteur sont PMB avec 63 installations par PMB Services et 3 par Bibliossimo, Koha avec 28 installations par AFI-BibLibre, Kentika Atomic avec 22 installations, JLB-Net Bibliothèques avec 18 installations par JLB Informatique,  Gediweb avec 15 installations par Axess Business solutions, Alexandrie avec 10 installations par GB Concept, Mabiblio avec 8 installations par Magestia Informatique, Syracuse SIGB avec 6 installations par Archimed et Skinlibris avec 4 installations par SkinSoft. Concernant les portails, ces bibliothèques ont retenu principalement 42 e-sidoc (Réseau Canopé), 18 JLB-Net Portail 2.0, 5 Syracuse Portail (Archimed), 5 Ebsco Discovery Service et 4 Bokeh (Bibliossimo). En matière de gestionnaire de bibliothèque numérique, elles ont retenu 5 Omeka (AFI-BibLibre) et 2 Limb Gallery Saas (Arkhênum). Pour les gestionnaires d’EPN, ces bibliothèques ont choisi 3 Horigami (Aesis Conseil), 1 Ermes EPN (Archimed) et 1 Decalog EPN.

    8. Un marché en recomposition

    À 37 millions d’euros, le marché n’a jamais été aussi bas depuis 20 ans (en euros constants). Cette situation favorise les rachats d’entreprise et de fonds de commerce (Arkhênum, Assistere, activité Flora d’EverTeam…) car c’est l’une des solutions permettant de développer ou même simplement de maintenir le niveau de son chiffre d'affaires.

    L’arrivée d’un acteur majeur dans l’équipement des bibliothèques en Europe du Nord, le groupe Axiell (50 millions de chiffre d'affaires) participe à la recomposition du marché. La place laissée vacante par les entreprises américaines ne demande qu’à être prise !

    guerre des prix

    Aux côtés de ces entreprises actrices des opérations de rachat, semblent coexister deux profils de fournisseurs, les entreprises implantées depuis plus de 20 ans et une génération plus jeune de fournisseurs, porteuse de produits de conception nouvelle. Du côté des entreprises anciennes, il faudrait distinguer celles dont l’équipe dirigeante n’a guère changé depuis leur création et celles qui ont changé de mains. L’innovation ne se limite pas aux jeunes pousses, mais force est de constater que quelques entreprises historiques ont du mal à renouveler leur offre ou à arrêter une stratégie produit convaincante. En 2016, plusieurs de ces entreprises historiques se sont livrées à une féroce guerre des prix. Vendre en sacrifiant les marges, cela ne peut durer qu’un temps. Une telle stratégie ne permet pas de financer les innovations produit.

    la croissance interne grâce au Saas

    Concernant les ventes, le modèle Saas semble gagner du terrain. Après les BCD et CDI convertis au Saas par le Réseau Canopé et les bibliothèques d’université abonnées aux services d’Ebsco Information Services, les bibliothèques retiennent assez fréquemment les offres Saas pour les outils de découverte (BibliOnDemand d’Archimed, par exemple), les gestionnaires de prêt de livres numériques (Cantook Station de De Marque, notamment) et surtout de plus en plus fréquemment pour les systèmes de gestion de bibliothèque (WaterBear, la plateforme BGM, Decalog SIGB…).

    Pour l’instant, ce recours au Saas concerne principalement de petits établissements dépourvus d’infrastructure informatique ou de personnel informaticien. À plus long terme, ce mode de commercialisation semble désormais disposer des atouts nécessaires pour convaincre les structures de plus grande taille. Le Saas pourrait devenir un appréciable relais de croissance.

    <<< Pour télécharger le tableau comparatif, cliquez-ici >>>

    Marc Maisonneuve
    marc.maisonneuve@toscaconsultants.fr

    Emmanuelle Asselin
    emmanuelle.asselin@toscaconsultants.fr

    toscaconsultants.fr/les-logiciels-metier-destines-aux-bibliotheques


    + repères

    Les conditions de l’enquête 2017

    • 49 fournisseurs de progiciels métier ou de services en ligne pour bibliothèque implantés en France ou disposant d’un contrat de diffusion en France ont été contactés par Tosca Consultants (janvier 2017).
    • Les données collectées sont le chiffre d’affaires et les résultats financiers de 2016, les progiciels commercialisés au 1er janvier 2017, les ventes de 2016 de ces produits, le nombre de postes correspondants ainsi que le nombre de nouveaux clients.

     

    À lire sur Archimag

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Nous suivre

    Publicité

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.