Publicité

Bibliothèques d'Orient : 7 000 documents diffusés en mode collaboratif

  • bibliotheque_orient.png

    Bateaux sur le Nil, photographie de Bienamino Facchinelli (Gallica / Bibliothèque nationale de France)
  • La BnF et huit bibliothèques implantées au Proche-Orient ont uni leurs forces pour lancer une bibliothèque numérique consacrée à un patrimoine documentaire en danger.

    Manuscrits, cartes, dessins, albums photographiques... Près de 7 000 documents sont d'ores-et-déjà consultables sur la bibliothèque numérique Bibliothèques d'Orient mise en ligne aujourd'hui. Les oeuvres proposées couvrent la période 1798-1945 et ont été produites principalement dans les pays de la rive orientale de la Méditerranée.

    Cette nouvelle bibliothèque numérique est le fruit d'une collaboration entre la Bibliothèque nationale de France et huit bibliothèques patrimoniales et de recherche implantées au Proche-Orient (Le Caire, Jérusalem, Istanbul, Beyrouth, Alexandrie...). Mais son ambition ne se limite pas à une simple valorisation de collections : "Bibliothèques d'Orient permet non seulement de faire découvrir au grand public un patrimoine d'exception, mais aussi de de contribuer concrètement à sa sauvegarde. C'est un engagement fort de la BnF qui agit  pour protéger le patrimoine documentaire en danger" explique Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France.

    Deux mécènes et trois langues de travail

    Disponible en trois langues (français, arabe, anglais), Bibliothèques d'Orient propose une centaine de textes rédigés par des universitaires et de conservateurs spécialistes des arts orientaux. L'éditorial est signé par Henry Laurens, professeur au Collège de France : "derrière les affrontements politiques, il y a toujours les échanges et les interactions car contrairement aux affirmations de certains l’Orient et l’Occident sont condamnés à se rencontrer en permanence".

    Le corpus de cette nouvelle bibliothèque numérique sera amené à s'enrichir grâce à l'arrivée de nouveaux partenaires institutionnels français et étrangers dès le mois de janvier 2018.
    Deux mécènes (Total et Plastic Omnium) ont participé à son lancement en finançant notamment le chantier de numérisation et la mise en ligne des documents des bibliothèques partenaires. 

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.