Publicité

10 000 dollars, le prix à payer pour accéder aux archives de la CIA

  • cia bib.jpg

    La bibliothèque de la CIA (cia.gov)
  • Un activiste a lancé une levée de fonds pour numériser, indexer et mettre en ligne près de 11 millions de pages de la CIA sur le célèbre site Internet Archive.

    C'est un immeuble sécurisé situé à quelques kilomètres de Washington. Ce bâtiment officiel abrite une base de données contenant 700 000 dossiers représentant plus de 11 millions de pages produites par la CIA. Problème : cette base de données extrêmement sensible ne peut être interrogée que par quatre ordinateurs.  "Accéder à cette information n'est pas facile" constate Michael Best un activiste qui s'est déjà illustré dans la mise en ligne de documents relatifs à l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. "Les chercheurs doivent se rendre au 3ème étage du bâtiment des Archives nationales dont le personnel n'est malheureusement présent qu'à mi-temps..."

    Michael Best a donc décidé de lever des fonds via la plateforme de financement participatif Kickstarter. Objectif : rassembler 10 000 dollars (8 825 euros) pour acquérir un scanner professionnel capable de traiter 15 000 pages par jour, un ordinateur et des clés USB. Avec cette somme très modeste, Michael Best a l'ambition de numériser, indexer et mettre en ligne près de 11 millions de pages sur le célèbre site Internet Archive. Ces archives seront alors consultables par tous les internautes.

    PDF, ePUB, Kindle, Daisy

    Passionné par les archives et se présentant comme "un libérateur d'information", l'activiste a pensé à tout notamment aux formats d'édition des documents numérisés. Ceux-ci devraient être disponibles en PDF, ePUB, Kindle et Daisy. Au passage, il précise que la base de données contient également des documents produits par d'autres agences de renseignement : NSA (National Security Agency), DIA (Defense Intelligence Agency)...

    Michael Best souhaite rassurer les donateurs : "cette initiative est parfaitement légale et serait réalisée sous le contrôle des Archives nationales et de la CIA". En revanche, il ne cache pas que le chantier de numérisation "prendra plusieurs années". 

    Au 11 février 2016, 227 contributeurs avaient déjà versé 7 029 dollars (6 204 euros).

     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    30 000 euros, c'est l'amende infligée par la Cnil à l'OPH de Rennes Métropole

    Recevez l'essentiel de l'actu !


    Indispensable

    Bannière BDD.gif