Article réservé aux abonnés Archimag.com

Le marché de l'archivage dopé par le numérique

  • archive-1850170_960_720.jpg

    La quasi-totalité des acteurs historiques de l'archivage papier s'est engagée dans la prestation d'archivage électronique (Pexels / Pixabay)
  • Le marché français de l'archivage ne connaît pas la crise avec un quasi-doublement de son chiffre d'affaires depuis dix ans. Une performance qui s'explique par l'archivage numérique et la diversification des prestations commercialisées par les principaux acteurs du secteur.

    « Peu de marchés ont encore comme la France sept à huit acteurs nationaux... », explique Arnaud Revert, PDG d'Iron Mountain France, dans un entretien récemment accordé à Archimag. Optimiste, le géant mondial de la gestion de documents mise sur un chiffre d'affaires de 90 à 92 millions d'euros pour 2017 sur le seul marché français.

    Cette perspective à la hausse intervient un an après le rachat de Recall avec une conséquence immédiate : le data center de Recall, naguère situé à Londres, va être prochainement relocalisé en France. Et d'ici 2020, Iron Mountain a pour ambition de hisser à 10 % de son chiffre d'affaires la part provenant d'innovations autres que les prestations habituelles d'archivage.

    Même son de cloche pour le Groupe Everial qui,

     après avoir procédé au rachat de Knowings, élargit le périmètre de ses activités. Historiquement présent sur le marché de l'archivage physique, Everial intervient depuis plusieurs mois sur l'externalisation des processus, la numérisation et la gestion électroniqu....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    archimag-205
    Les lecteurs ne les connaissent pas, ils sont pourtant bien là : les directeurs de bibliothèque. En bibliothèques de lecture publique ou universitaires, ce sont eux qui donnent le cap, motivent les équipes, tiennent les budgets.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Indispensable

    Bannière BDD.gif