Publicité

Une vidéo extraordinaire d'Umberto Eco arpentant sa spectaculaire bibliothèque

  • Umberto Eco - bib perso.jpg

    Umberto Eco dans sa maison de Milan, envahie par les livres (DR).
  • Lecteur assidu, bibliothèque vivante et collectionneur d'ouvrages, Umberto Eco en possédait des dizaines de milliers. Découvrez à quoi ressemblait sa propre bibliothèque : le fantasme de tout amateur de livres !

    50 000. C'est le nombre de livres que possédait Umberto Eco, dont plus de la moitié était conservés dans l'ancien hôtel devenu sa résidence de Milan. L'écrivain et sémiologue disparu le 19 février dernier, qui aimait comparer dieu à une bibliothèque, avait recouvert d'étagères les longs couloirs desservant les chambres pour y aligner des dizaines de mètres de rayonnages. Un dédale d'ouvrages dans lequel il allait régulièrement puiser des idées de sujets pour ses romans et au sein duquel il savait retrouver chaque titre en un instant. Amateur de manuscrits, Umberto Eco en avait même sélectionné quelques-uns pour les exposer sous des vitrines de verre, dans son salon. 

    Umberto Eco che cammina per la sua casa invasa dai libri per me è da brividi. Ma come faceva a ritrovare un volume lì in mezzo?

    Posté par Stefano Crupi sur samedi 20 février 2016

     

    "C'est à rendre folle ma secrétaire"

    Au Monde de l'Education qui l'interrogeait en avril 1997 sur la façon dont était organisée sa propre bibliothèque, Umberto Eco avait répondu : 

    "Cela dépend des sections. Les livres anciens sont d'un côté, les romans contemporains rangés par ordre alphabétique, selon les pays. Mais les essais ont des divisions qui correspondent à mes centres d'intérêt actuels. Un livre sur l'esthétique médiévale est rangé dans le Moyen Âge. Mais si je fais un essai sur différents moments de l'esthétique, il quittera sa place pour rejoindre les livres d'esthétique. Cela change donc continuellement selon les critères de travail, avec néanmoins des divisions permanentes - la linguistique, la philosophie contemporaine, etc. Mais il y a des rayonnages de transit. Si je fais un certain travail, il y a un regroupement de livres de linguistique, de psychologie par exemple, qui se défera dans six mois. C'est à rendre folle ma secrétaire. Je ne peux pas lui téléphoner pour lui demander de me trouver un livre précis. Je peux juste lui dire, parce que j'ai une bonne mémoire visuelle : "Faites sept pas verticaux, après tournez 45° à droite, levez la main à 1,35 mètre". Peut-être alors aura-t-elle une chance de le trouver".

     

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.