Plus moderne et plus riche, voici le nouveau portail de l’ISSN

Le 17/11/2017 (Mis à jour le 21/11/2017) - Par Eric Le Ven
La partie gratuite du portail inclura un accès par carte géographique (par pays seulement), alors que pour les abonnés payants, cet accès se fera à l’échelle d’une ville de publication

En janvier 2018, le Centre international de l’ISSN (International Standard Serial Number) mettra en ligne son nouveau portail. Une vitrine plus moderne et plus riche, offrant de nouveaux services. Elle sera présentée en avant-première le 12 décembre lors d’un événement organisé à Paris.

Le portail de l’ISSN a décidé d’opérer sa transformation digitale. Tout simplement parce qu’il ne répondait plus aux attentes de ses concepteurs et surtout de ses utilisateurs. Ce changement a d’abord été motivé par le fait que le SIGB Virtua Library System (Innovative), sur lequel fonctionne le Registre international de l’ISSN et son portail web, n’avait pas beaucoup évolué ces dernières années. Il lui manquait la recherche par facettes, le tri par pertinence ou bien la possibilité d’enrichir les données bibliographiques. Sans compter qu’il exigeait la maîtrise d’un langage de recherche particulier pour obtenir des résultats précis, qu’il manquait de souplesse et montrait des signes d’obsolescence qu’aucun projet de développement ne prévoyait de corriger. Autant de raisons qui ont amené le Centre international de l’ISSN à mettre en œuvre un nouveau portail, plus beau, plus riche, plus ergonomique, plus avancé sur le plan technologique, plus moderne en somme.

Un énorme saut qualitatif

Le Centre international de l’ISSN souhaitait en effet disposer d’un outil performant et proposer des données ISSN en accès libre. Ce nouveau portail offrira donc un outil de recherche gratuit sur les données ISSN libérées tandis que les données complètes, décrivant près de 2 250 000 ressources continues, seront accessibles sur abonnement et via un module de recherche spécialisé. Les données ISSN en accès libre pourront être réutilisées par d’autres organisations qui souhaitent peupler leurs propres bases.

“Nous souhaitons créer des liaisons entre des bases de données qui utilisent l’ISSN comme pivot d’identification et pouvoir agréger des données externes aux nôtres” explique Gaëlle Béquet, la directrice du Centre.

L’objectif sous-jacent est de démocratiser l’ISSN, cet indice à 8 chiffres servant à identifier les journaux, revues, magazines, périodiques, de toute nature et sur tous supports, papier comme électronique. Cette ouverture est aussi un gage de pérennité pour l’ISSN.

Des services en pointe

Outre son lifting ergonomique, ce portail gagnera en fonctionnalités :

  • il sera disponible en six langues.
  • il intégrera un module amélioré de demande d’ISSN et de suivi de la demande qui n’existait pas jusqu’à présent. Les éditeurs disposeront désormais d’un compte client permettant de suivre la demande dans ses différentes étapes et d’interagir avec l’équipe du Centre international de l’ISSN.
  • il proposera trois niveaux de recherche : simple, avancée et experte. Il y aura par exemple une chronologie (timeline) grâce à laquelle les utilisateurs pourront identifier des titres sur une certaine période. Avec des possibilités inédites d’affinage des recherches grâce aux facettes.
  • la partie gratuite du portail inclura un accès par carte géographique (par pays seulement), alors que pour les abonnés payants, cet accès se fera à l’échelle d’une ville de publication. Il sera aussi possible d’afficher de façon graphique les liens entre les publications en série dont l’histoire est souvent marquée par des fusions ou des scissions de titres.
  • il profitera d’une nouvelle indexation basée sur UDC Summary. “Nous avons réalisé un important travail de normalisation de l’indexation des titres, ajoute Gaëlle Béquet. Nous pouvons ainsi mieux qualifier les contenus”. Il est donc possible de rechercher un titre par thématique pour un pays donné, pour un éditeur donné et sur une période spécifique.
  • la base ROAD (ISSN Directory of Open Access Scholarly Resources - road.issn.org) qui recense les titres scientifiques en accès ouvert sera intégrée dans le nouveau portail et restera gratuite.

Tapis rouge pour le nouveau portail

Toutes ces nouveautés seront à découvrir en avant-première le mardi 12 décembre à partir de 14 heures dans la salle du théâtre Les Feux de la rampe (34 Rue Richer, 75009 Paris). Le Centre international de l’ISSN fera une démonstration fonctionnelle et technique de son nouveau portail et détaillera l’ensemble de ses services, y compris ceux destinés aux abonnés. Les chefs de projet, les représentants de la société Progilone, qui a développé les outils, et toute l’équipe du Centre international de l’ISSN seront heureux de répondre à vos questions.

“Nous espérons que les participants auront des suggestions à nous faire, reprend Gaëlle Béquet. Nous en tiendrons compte pour faire évoluer nos services en 2018”.

La présentation sera suivie d’un cocktail et d’une tombola pour gagner des places pour la pièce After Work au théâtre Les Feux de la Rampe. Les inscriptions se font en ligne : ici.

À lire sur Archimag