Publicité

La bibliothèque vaticane a déjà mis en ligne plus de 15 000 manuscrits

  • bibliothèque_vaticane.jpg

    bibliotheque_vaticane
    Les collections légendaires de la bibliothèque vaticane. crédits : libre de droits
  • Comme l’a indiqué Mr Cesare Pasini, préfet de la Bibliothèque vaticane, le 30 mai 2018, la numérisation des manuscrits mise en place depuis cinq ans permet désormais de consulter 15 000 des 80 000 manuscrits de la Bibliothèque.

    Les documents sont mis en ligne, une fois numérisés, sur le site internet de la bibliothèque dans la section DigiVatLib, où ils sont consultables gratuitement.

    Certains manuscrits déjà disponibles, a souligné le prélat, proviennent de la “réserve”. Il s’agit des documents souvent consultés ou particulièrement fragiles, en raison de leur ancienneté.

    Tout le matériel documentaire accessible

    De plus, étudiants et chercheurs s’attachent à confronter différents manuscrits pour parfaire leur analyse en se penchant sur “les différences et les consonances du texte, la graphie du copiste, les représentations et les styles décoratifs, le type de glossaires qui accompagnent un texte déterminé”. Pour ce faire, la Bibliothèque vaticane entend rendre accessible “tout le matériel documentaire d’équipement qui peut accompagner les manuscrits (description d’un catalogue, annotations détaillées en commentaire d’éléments particuliers, informations sur une étude en cours sur le sujet)”.

    Entre 2012 et 2017, précise le site du Vatican, la bibliothèque Bodleian de l’Université d’Oxford et la Biblioteca Apostolica Vaticana ont uni leurs efforts dans un projet de numérisation, afin d’ouvrir leurs dépôts de textes anciens. Plus de 1,5 million de pages des collections ont été mises gratuitement à la disposition des chercheurs et du grand public. L’initiative a été rendue possible grâce à un prix de 2 millions de livres sterling décerné par la Fondation Polonsky, du Dr Leonard Polonsky.

    Remontant aux premiers temps de la papauté, la Bibliothèque apostolique vaticane a donné naissance aux Archives pontificales, ancêtres des actuelles Archives secrètes (c’est-à-dire privées) du Vatican. Le pape Nicolas V (1447-1455), fonda officiellement l'institution dans les années 1450, qui fut achevée en 1474 par le pape Sixte IV (1471-1484). Léon XIII (1878-1903) décida de l’ouvrir plus largement aux chercheurs. Pie XI (1922-1939) en était le préfet avant son élection.

    La Bibliothèque apostolique, enrichie de collections privées, conserve outre les manuscrits 1,6 million ouvrages, 300 000 monnaies et médailles, 8 300 incunables, ainsi que des gravures, estampes et objets d’art.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    30 000 euros, c'est l'amende infligée par la Cnil à l'OPH de Rennes Métropole

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png