Article réservé aux abonnés Archimag.com

Le droit à la déconnexion numérique pour (presque) tous !

  • deconnexion_numerique.jpg

    deconnexion-numerique
    Selon une étude de l’Apec, seuls 23 % des cadres se déconnectent systématiquement en dehors de leur temps de travail. (Pixabay)
  • Face aux flux d’information ininterrompus, les entreprises commencent à mettre en place des plages horaires réservées à la déconnexion. Et la très contestée « loi El-Khomry » reconnaît désormais ce droit aux salariés. Reste à le faire adopter par la génération Y...

    C’est l’histoire d’un écrivain victime de « burn-out numérique ». Un jour de février 2011, Thierry Crouzet, auteur de nombreux ouvrages consacrés au monde numérique, ressent une vive crise d’angoisse. L’affaire est jugée suffisamment grave pour justifier une hospitalisation. À peine arrivé aux urgences, son premier geste consiste à vérifier l’arrivée de nouveaux messages sur son smartphone.

    « Là, j’ai réalisé que je n’étais plus libre. La machine me dominait… » 

    Ce technophile assumé prend alors une décision radicale : il remplace son smartphone par un téléphone basique et rompt avec sa vie ultra connectée d’homo numericus.

    « Les dix premiers jours, je n’ai fait que dormir. Ensuite, j’ai retrouvé un rythme normal, sans difficulté. Je me suis remis à lire des livres jusqu’à la dernière page, ce que je ne faisais plus, car le numérique exige d’être en permanence dans le temps réel ».

    Thierry Crouzet a raconté (avec humour) cette cure de désintoxication dans un ouvrage paru quelques mois après son burn-out numérique : J’ai débranché, comment revivre sans internet après une overdose

    Une plage horaire de déconnexion entre 20 heures et 7 heures 30

    Les écrivains ne sont pas les seuls à souffrir de surcharge informationnelle. Selon une étude de l’Apec, 89 % des cadres estiment que les outils connectés contribuent à les faire travailler en dehors de l’entreprise. Et seulement 23 % d’entre eux se déconnectent systématiquement en dehors de leur temps de travail.

    Dans les entreprises, les phénomènes de stress liés à la surcharge informationnelle sont désormais pris au sérieux. Et pas seulement par philanthropie.

    « La productivité des salariés tend à baisser en raison du temps passé à écrémer les différents flux d’information. Nous assistons à un phénomène de dispersion et les salariés doivent prioriser leurs activités », expliquait récemment la sociologue Françoise Osty lors d’une journée d’étude en juin 2016 organisée par l’Anvie (Association nationale de valorisation interdisciplinaire de la recherche en sciences humaines et sociales auprès des entreprises).

    Plusieurs grands groupes ont décidé de prendre les devants : La Poste, Michelin, Orange, Solvay… En 2015, le Groupe La Poste a signé un accord d’entreprise qui prévoit un droit à la déconnexion. Objectif : trouver un équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Le créneau horaire ....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    archimag-francophonie-emploi

    Au sommaire

    - Rentrée 2016 : les formations se mettent à jour
    - Ifla 2016 : rendez-vous actif des bibliothécaires du monde
    - La dématérialisation, est-ce déjà la fin ?​
    - Logiciels de gestion de projet collaborative : le grand bond en avant !

    DOSSIER Métiers de l’information : visages de la francophonie

    Et si l’on élargissait notre horizon ? En France, archivistes, bibliothécaires, documentalistes, veilleurs ont des identités souvent bien arrêtées, parfois des racines historiques profondes, mais qu’en est-il au-delà des frontières ?

    Et aussi :
    - Face à la fraude documentaire, des outils pour réagir
    - La gratuité, c’est le vol
    - Open access, une voie royale pour le partage de la connaissance​​
    - Gestion documentaire : quatre solutions au banc d’essai
    - Accueillir des publics dans les services d’archives
    - Les nouvelles obligations pour la cession de droits d’auteur
    - Applications de sécurité pour smartphone
    - Portrait de Gaëlle Béquet, Madame les Présidentes
    - Déconnexion numérique pour (presque) tous !
    + Archimag store et Archi...kitsch

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de posts diffusés par Barack Obama sur les réseaux sociaux au cours de ses deux mandats.

    Nous suivre

    Publicité

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.