Publicité

La BnF lance RetroNews, un "Ina de la presse écrite" offrant 3 siècles d'archives en ligne

  • Retronews.jpg

    Supplément du dimanche du Petit Journal, paru le 13 février 1910 suite à la crue de la Seine à Paris. (DR)
  • La Bibliothèque nationale de France (Bnf) ambitionne de faire de RetroNews "la plateforme de référence de la presse française".

    Le site compte déjà trois millions de pages de journaux, qui doubleront d'ici trois ans avec la numérisation de nouveaux documents. A terme, c'est près de 30 millions d'articles, qu'il sera possible de consulter sur RetroNews, la plateforme lancée ce mercredi par BnF-Partenariats (filiale de la BnF en charge des nouveaux produits et services numériques) proposant un accès gratuit et simplifié aux anciens journaux français numérisés de ses collections.

    Plonger dans les titres de presse disparus

    Provenant des principaux titres d'information générale (nationales, régionales, locales et coloniales) publiés entre 1631 et 1945, ces articles seront bientôt suivis par d'autres issus de la presse plus spécialisée (politique, satirique, littéraire, féminine, etc).

    Un moteur de recherche thématique et sémantique a été mis au point afin de permettre aux internautes de naviguer facilement parmi les différents articles, qu'ils soient issus de titres de presse disparus (Le Journal des débats et des décrets, La Presse, Le temps, Le Petit Parisien, Le Matin, Le Gaulois, etc) ou de journaux qui existent encore (Le Figaro, L'Humanité, La Croix, etc.).

    Dossiers et éclairages

    En plus de la consultation d'articles, RetroNews propose déjà une cinquantaine de dossiers pédagogiques rédigés par des enseignants, bientôt complétés par de nouveaux dossiers, qui seront mis en ligne chaque semaine. Des articles offrant un éclairage sur l'actualité, baptisés "Echos de la presse", sont également proposés, ainsi que des éditos écrits par des "invités" (historiens, chercheurs, journalistes, scientifiques, etc).

    Gratuit, et plus si affinités

    Fonctionnant sur un modèle économique "freemium", RetroNews associe une consultation gratuite des titres de presse et des pages et dossiers thématiques, à un abonnement Premium ou Pro pour les recherches ciblées et fonctionnalités expertes.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Exposer est un temps fort dans la vie d’un service d’archives. Où différents éléments du fonds vont être sortis, peut-être en dehors même des murs, à moins qu’il s’agisse d’une exposition virtuelle. Les motivations pour monter une exposition sont multiples, internes ou externes, répondant en particulier à une demande culturelle ou éducative. Il faut des mois, voire davantage, pour mener à bien une exposition. Des budgets parfois importants sont engagés, sans compter la mobilisation des agents. Alors, autant bien se préparer - une norme Afnor apporte un cadre -, en veillant à bien choisir son matériel d’exposition.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Indispensable

    Bannière BDD.gif