Publicité

Emprunter gratuitement du wifi à la bibliothèque pour s'en servir à la maison sera bientôt possible

  • Internet.jpg

    Près d'une personne sur trois n'a pas accès à internet aux Etats-Unis, faute de pouvoir se payer une connexion. (Pixabay/Parker)
  • A terme, des bibliothèques moins urbaines pourraient également proposer le prêt de hotspots wifi à leurs résidents.

    A Harlem, près de neuf personnes sur dix n'ont pas de quoi s'offrir d'accès à internet. Au total, plus de 100 millions d'Américains seraient coupés du web, faute de moyens. Un tiers de la population des Etats-Unis voit donc passer le train de la révolution numérique sans pouvoir monter à son bord. Afin de ne pas les laisser sur le quai, la New York Public Library et la Chicago Public Library viennent de recevoir le prix de la Fondation Knight. Celui-ci récompense les projets visant à renforcer la liberté d'expression et l'innovation par le biais d'internet. Leur idée ? Proposer le prêt de plusieurs milliers de hotspots wifi portatifs et gratuits aux ménages dans le besoin. Et ce pour une durée de trois semaines voire même d'un an.

    Quand la bibliothèque ferme ses portes

    Les deux institutions estiment que ce service permettrait de lutter contre la fracture numérique que subissent de nombreux résidents de leur ville. En effet, le spectacle de plusieurs dizaines de personnes agglutinées devant la bibliothèque pour réceptionner le wifi est quotidien. Qu'advient-il de leur pratique du web au moment de la fermeture de l'établissement et de l'extinction de son accès au net ? Et qu'en est-il des milliers de personnes qui ne se déplacent pas ? Devraient-elles définitivement renoncer à la toile ?

    1,4 million de dollars de subvention

    La bibliothèque publique de New York et celle de Chicago s'apprêtent à recevoir respectivement un million et 400 000 dollars de subvention afin de tester leur projet. Les deux institutions devront également lever des fonds afin de récolter le double de ces sommes leur permettant de le mener jusqu'au bout. Si celui-ci débutera par un test d'une centaine de boîtiers wifi, elles souhaiteraient à terme offrir plusieurs milliers de ces hotspots et inspirer d'autres bibliothèques à s'engager dans cette voie. Des bibliothèques du Kansas et du Maine seraient déjà intéressées par ce projet qu'elles souhaiteraient adapter à leurs régions, plus rurales. Une initiative plus que louable, dont de nombreuses villes du monde entier pourrait s'inspirer. En vous ? Pensez-vous qu'un tel projet serait déployable en France ?

    À lire sur Archimag

    Commentaires (1)

    • Portrait de titimige

      C'est une très bonne idée et très audacieuse. Oui je pense que cette initiative est possible en France et même, qu'un jour, les bibliothèques Française suivront.

      juin 28, 2014

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    29
    C'est le nombre de Français qui possèdent une tablette soit une hausse de 12 points par rapport à 2013.

    Newsletter

    Nous suivre

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.