Publicité

La BNF publie ses analyses sur des millions de documents du dépôt légal 2015

  • odl_bnf.PNG

    des couvertures d'ouvrages forment une fleur sur fond coloré doc bnf
    La BNF récolte tous les documents édités, produits ou importés en France et organise son dépôt légal par type de supports (BNF)
  • Davantage de vinyles, moins de presse imprimée, un internet toujours aussi instable… La Bibliothèque nationale de France (BNF) propose à nouveau son analyse de l'édition protéiforme française.

    L'Observatoire du dépôt légal (ODL) de la BNF a été publié le 21 juin et porte sur l'intégralité des œuvres déposées durant l'année 2015.

    Un dépôt légal par supports

    La BNF organise son dépôt légal par supports. C'est qu'elle récolte tous les documents édités, produits ou importés en France, à l'exception notable des films sur pellicule (qui vont au CNC) et de la radio-télévision (INA).

    L'ODL propose cette année encore quelques pages par format. L'angle choisi pour chacun d'eux est significatif d'une tendance majeure.

    Sa lecture apprend ainsi que le nombre de titres et de numéros de périodiques diminue à nouveau cette année ; que le nombre de phonogrammes augmente légèrement grâce à une explosion des vinyles ; que le nombre de vidéogrammes chute à cause de l'écroulement de l'édition DVD et Blu-Ray ; que le dépôt de partitions musicales est très largement dominé par les labels parisiens ; ou encore que près d'un million de nouveaux sites webs hébergés en France ont remplacé plus de 500 000 domaines disparus dans l'année.

    Une préférence pour le livre imprimée

    Sans surprise, l'ODL consacre la plus grande part au livre imprimé. Par ailleurs, la BNF s'est intéressée dans cette catégorie à la fois aux œuvres, aux auteurs et aux éditeurs.

    Côté ouvrages, le nombre de titres enregistrés en 2015 a baissé de 5,2 % par rapport à 2014 mais reste supérieur à toutes les années précédentes. Au total, 76 287 livres ont été déposés ! Dont 12024 en auto-édition (un croissance de 80 % par rapport à 2010).

    Il y a deux catégories d'éditeurs. Les petits (plus de 85 % des déposants ont déposé moins de dix livres et près de 50 %, un seul) et les gros (4 éditeurs ont déposé 11,6 % des textes enregistrés dans l'année). Un tiers des 8 039 éditeurs actifs cette année déposaient en 2015 leur premier ouvrage.

    Un portrait robot des écrivains

    La BNF profite de ce rapport pour dresser un portrait robot de l'écrivain. En 2015, l'auteur contemporain n'utilise pas de pseudonyme et est un homme (respectivement 8 et 65% des cas). En moyenne, il a 55 ans, mais 428 auteurs ont entre 8 et 18 ans.

    Cet Observatoire du dépôt légal, le cinquième depuis 2010, étale le détail de ses analyses sur 42 pages et permet d'aller plus loin grâce aux tableaux de chiffres bruts en annexe. Un dossier factuel sur le site de la BNF complète les données.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    archimag-205
    Les lecteurs ne les connaissent pas, ils sont pourtant bien là : les directeurs de bibliothèque. En bibliothèques de lecture publique ou universitaires, ce sont eux qui donnent le cap, motivent les équipes, tiennent les budgets.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    Toutes les bibliothèques ont entamé leur transformation numérique. Mais proposer des services et des contenus numériques suppose de s’appuyer sur de nouveaux modèles. Les bibliothèques deviennent autant des lieux d’apprentissage que des lieux de vie. Côté bibliothécaires, la fonction de médiation prend de l’ampleur. Faisant le point sur la situation actuelle des bibliothèques publiques et universitaires, ce guide pratique s’intéresse aussi au choix de leurs équipements à travers de nombreux retours d’expérience.

    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.