Publicité

Portrait : Corinne Flacher-David, le goût de la transmission

  • Corinne_FlacherDavid.JPG

    Corinne Flacher-David
    « Je crois beaucoup au management agile et aux outils de facilitation. Par chance, l’École de management de Grenoble est elle-même adepte de ce type de management moins autoritaire que ce que l’on peut voir dans d’autres secteurs professionnels ». (DR)
  • Portrait de Corinne Flacher-David, directrice de la bibliothèque de l’École de management de Grenoble.

    Son enfance s’est passée au milieu des livres. Sa vie professionnelle se poursuit dans l’univers de la connaissance. « Mes parents m’ont offert beaucoup de livres et de nombreux abonnements », se souvient Corinne Flacher-David, aujourd’hui directrice de la bibliothèque de l’École de management de Grenoble ; « au lycée, j’ai beaucoup fréquenté le CDI et je me rends compte que j’ai bénéficié d’une éducation qui baignait dans les livres ».

    Cette Lyonnaise de naissance n’a pas eu à faire beaucoup de kilomètres pour rejoindre Grenoble. C’est dans la ville natale de Stendhal qu’elle entreprendra d’abord des études de littérature avec un objectif : devenir professeur de lettres. Mais, après mure réflexion, elle bifurque finalement vers un cursus de documentation :

    « J’ai tout de suite travaillé après mes études comme documentaliste au sein de la bibliothèque de l’École de management dont j’assure la direction aujourd’hui ! J’ai immédiatement aimé les rencontres que l’on peut y faire. Et j’ai adoré transmettre des connaissances auprès des étudiants et leur apprendre à effectuer des recherches documentaires ».

    Un passage par le privé

    Après cinq années passées sur ce premier poste, Corinne Flacher-David opte pour le secteur privé. D’abord chez l’éditeur Opsys (racheté par Archimed en 2010) où elle devient formatrice sur logiciel documentaire. Pendant deux ans, elle traverse la France du nord au sud et d’est en ouest pour former des bibliothécaires. Elle rencontre des professionnels travaillant dans de grands réseaux urbains, mais aussi dans des petits établissements ruraux. Une expérience irremplaçable pour comprendre les multiples facettes de la lecture publique en France.

    « Ce travail était passionnant, mais très intense et supposait des déplacements continus. Je me suis alors orientée vers un poste de cheffe de projet où j’ai pu étoffer mes compétences dans les domaines informatique et technique. Mon travail consistait à animer des comités de pilotage, à implémenter des briques d’interfaçage... »

    Cette expérience dans le privé durera de 2005 à 2010, 2010 étant l’année de naissance de son deuxième enfant. 

    Après un congé de maternité, elle rejoint un autre éditeur (C3RB Informatique) spécialisé dans l’informatisation des médiathèques. Puis elle fait connaissance avec le milieu du logiciel libre via l’éditeur BibLibre et son logiciel Koha. L’occasion d’acquérir de nouvelles compétences dans les domaines des appels d’offres et des démonstrations commerciales.

    « L’univers de logiciel libre est très particulier et très original, car on y trouve des autodidactes passionnés par leur travail. L’esprit y est différent des univers professionnels traditionnels ! »

    Adepte de la méthode agile

    Aujourd’hui à la tête de la bibliothèque de l’École de management de Grenoble, Corinne Flacher-David encadre une équipe de neuf personnes... en mode agile.

    « Je crois beaucoup au management agile et aux outils de facilitation. Par chance, l’École de management de Grenoble est elle-même adepte de ce type de management moins autoritaire que ce que l’on peut voir dans d’autres secteurs professionnels ».

    Un bonheur ne venant jamais seul, elle se réjouit de voir les étudiants en nombre dans les salles de lecture. En demande de conseils sur la veille et la recherche documentaire, ils peuvent également profiter d’espaces consacrés aux Mooc (cours en ligne), à la musique et même à la bande dessinée.  

    Des bibliothèques aux éditeurs de logiciels, Corinne Flacher-David pose un regard sur sa carrière :

    « Je suis quelqu’un de terrain. Ce qui m’anime, c’est la relation aux autres, car on apprend toujours en dehors de soi. Quant au management, c’est une façon de se remettre en question ».


    Elle like :

    • Son roman préféré : « La Musique du Hasard, de Paul Auster, pour son questionnement sur le sens de la vie ».
    • Sa ville préférée : « Lyon, ville de ma naissance, et parce que j’aime tout particulièrement flâner le long de la Grande Côte ».
    • Son film préféré : « Bleu, de Krysztof Kieslowki, avec Juliette Binoche (mon actrice préférée), parce que ce film symbolise pour moi la renaissance d’une femme ».

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de durées légales de conservation des principales catégories de documents des organisations publiques renseignées dans la Base de Données des durées de conservation des documents d'Archimag. Jusqu'à aujourd'hui, cette Base de Données était uniquement dédiée au secteur privé.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Banner-Small.jpg

    banniere GP52 web.png