Serda formation - train station.png

Trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux, mythes et réalités

  • Une étude du cabinet de recrutement StepStone rapporte que les réseaux sociaux ne seraient pas un vecteur d’embauche très efficace. Pourtant, la vigilance doit être de mise pour les candidats car les recruteurs les utilisent pour influencer leur décision.

    Les réseaux sociaux sont-ils un atout pour trouver un emploi ? La plupart des candidats à l’embauche (81 %) pensent que oui, multipliant leur présence sur différents médias sociaux, spécialisés ou non, tels que LinkedIn, Facebook, Viadeo ou encore Twitter.

    Le cabinet de recrutement en ligne StepStone s’est intéressé à cette question dans son étude "Quel retour sur investissement du recrutement via les réseaux sociaux en Europe en 2013", publiée hier.

    2 % seulement de postes pourvus

    Elle montre en premier lieu que les réseaux sociaux ne permettent pas aux entreprises de recruter. En effet, seuls 2 % des postes vacants trouvent preneurs via les médias sociaux, "contre 24 % pour les ressources internes et 21 % pour les sites d’emploi".

    StepStone précise que "les réseaux sociaux sont plutôt un canal supplémentaire à utiliser parallèlement à d’autres supports de recrutement".

    En revanche, les réseaux sociaux semblent disposer d’un grand pouvoir d’influence sur la décision des recruteurs : en effet, 73 % des entreprises affirment s’en servir pour évaluer le profil des candidats. Ils auraient une influence positive dans 50 % des cas, et une influence négative dans un cas sur quatre.

    Attention au contenu publié !

    Ce qui pose problème dans la plupart des cas ? Des commentaires ou des images inappropriés sur la page profil du candidat. La contradiction des informations contenues dans le CV et celles publiées sur le profil sont également des motifs de rejet sans appel. 

    A quoi sont attentifs les recruteurs ? A la description des qualifications, aux compétences en communication et aux recommandation de tierces personnes.

    En conclusion, StepStone insiste sur la vigilance à adopter de la part des candidats à l’embauche vis à vis de leur comportement sur les réseaux sociaux : "bien qu’elles en soient conscientes, seul un tiers des personnes interrogées adaptent leur communication en conséquence".

    D’après l’agence, près d'une personne sur quatre ignore comment changer ses paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux. Des compétences primordiales à acquérir au plus vite !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    30 000 euros, c'est l'amende infligée par la Cnil à l'OPH de Rennes Métropole

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Baromètre emploi

    baromètre bloc.png

    Les derniers CV

    DOCUMENTALISTE / ARCHIVISTE

    Professionnel de l'information


    Chargée d'information, de documentation et de veille

    Bonjour,

    Je travaille depuis 19 ans dans les métiers de la documentation au sein de Centres de ressources, avec des expériences en secteurs de la formation continue puis du culturel. Mon souhait est de poursuivre dans cette voie dont les pratiques et évolutions technologiques continuent de me passionner, tout en me rendant mobile sur le sud de la France.

    Un aperçu de mon parcours complémentaire au CV joint est possible sur mon profil Linkedin.

    Au plaisir de vous rencontrer pour de nouveaux projets.

     


    Documentaliste

    En dernière année de l'EBD, je recherche un premier poste dans le milieu de la documentation.

    Curieuse et rigoureuse, je souhaite valoriser mes compétences acquises dans ma formation, mes différents stages (Bibliothèque Sainte Geneviève, CEVIPOF Science Po et Bibliothèques des Arts et Métiers) et mon année d'alternance en entreprise (Centre de documentation de MBDA). Je saurai m'adapter rapidement aux missions que vous me confierez.

    Vous pouvez également consulter ma page LinkedIn


    Responsable de service documentation

    Curieuse et dynamique j'ai choisi ce métier par goût de l'investigation et de la transmission et je continue à m'enthousiasmer pour une profession qui sait se saisir d’innovations technologiques en constante évolution.

    Gestionnaire de l'information depuis presque 20 ans, mon dernier poste a consisté à mettre en place et gérer le centre de documentation d’un cabinet d’audit et d’assistance avec constitution d'un fonds documentaire économique et juridique et d'un système documentaire complet à l'aide de ressources documentaires traditionnelles et d'outils gratuits 2.0.


    Documentaliste

    Je suis diplômé d’un DUT Information-communication Option Métiers du livre, et actuellement au terme de la formation Bibliothécaire-Documentaliste et Gestionnaire de l’information de l’EBD. Dans le cadre de cette formation, je suis apprenti au sein de la bibliothèque d’HEC Paris sur le campus de Jouy-en-Josas. L’année précédente, toujours dans ce cursus, j’étais apprenti bibliothécaire spécialisé au CIEPS, le Centre International de l’ISSN.

    Je recherche un poste dans les métiers de la bibliothèque, de la documentation et de l'information.