Article réservé aux abonnés Archimag.com

7 solutions d’ECM orientées big data

  • bigdata2.jpg

    Découvrez sept éditeurs de gestion de contenu 5ECM) ayant pris le virage du big data. (Pixabay/Geralt)
  • Voici sept prestataires, éditeurs de solutions dédiées à la gestion de contenu d’entreprises (ECM) ayant progressivement intégré le big data dans le développement de leurs logiciels. Ces derniers sont désormais en mesure de faire face aux volumes colossaux de données et d’en tirer la plus grande valeur informationnelle possible. 

    A lire aussi : Quand l'ECM passe au big data

    1. Alfresco : Alfresco One

    Cette plateforme de gestion de contenu d’entreprises en est à sa version 5.1. Elle reprend l’esprit des précédentes avec notamment l’open source basé sur des standards ouverts. Solution hybride, elle évolue dans le cloud et synchronise les contenus entre les différents entrepôts en local et dans les nuages. Sa haute disponibilité la rend « capable de gérer 1 milliard de documents et plus », souligne l’éditeur.

    Alfresco One permet de rationaliser les processus documentaires en automatisant les workflows. L’accès à ces workflows est sécurisé pour les partenaires externes. Cette sécurité est assurée à plusieurs niveaux : protection du contenu par cryptage, contrôle des accès et sécurité sur les appareils mobiles. 

    De nombreux modules peuvent être greffés à la plateforme : l’archivage électronique en conformité réglementaire, outils d’analyse et de reporting, serveur d’indexation, serveur de transformation de documents, connecteur Amazon S3, Microsoft Outlook... 

    Son architecture modulaire autorise une extension de la solution. La prise en charge de différentes normes ou standards (CMIS, CIFS...) permet de pallier les limites imposées par les solutions propriétaires.

    Alfresco One bénéficie par ailleurs d’une assistance 24 h/24 et 7 j/7.

    www.alfresco.com


    2. CD-Doc - Semdee : Semdee

    Cette solution est le fruit d’une association entre le prestataire de services et intégrateur CD-Doc et l’éditeur Semdee. Elle est également le produit d’un rapprochement entre le monde de la psychologie cognitive et celui de l’intelligence artificielle. Objectif : faciliter l’analyse de données textuelles et automatiser la production de connaissances.

    Pour cela, la solution industrialise certaines étapes de la cognition humaine : la synthèse, la corrélation, la déduction, la classification... Une série d’API permettent d’exécuter automatiquement des tâches documentaires dans le domaine de la catégorisation ou de la veille. Elles sont utilisables dans différents environnements professionnels.

    Ainsi, grâce à l’API Crawl, Semdee récupère et procède à l’importation de données provenant d’une source externe (gestion électronique de documents, réseau social d’entreprise, gestion de relations clients...).

    L’API Categorizer crée une classification automatique des contenus dans des catégories définies. Bien entendu, ces catégories peuvent à tout moment être redéfinies par les utilisateurs. 

    Enfin, l’API Tagger procède à la création automatique de tags afin d’améliorer l’indexation des différents contenus. Le programme génère un nuage de mots-clés à partir des contenus. L’utilisateur peut alors décider de l’intérêt du document grâce à cette proposition de tags représentatifs.

    www.cddoc.fr/comment-tirer-profit-du-big-data


    3. EMC : EMC Big Data

    EMC propose une transition vers le big data en trois phases : infrastructure big data, analyse prédictive agile et informations exploitables. L’infrastructure big data proprement dite peut être organisée autour de la plateforme Scale-out EMC Isilon. En cas d’accroissement de la volumétrie, les capacités de stockage peuvent être augmentées en quelques minutes. 

    La phase d’analyse prédictive agile permet aux collaborateurs de consulter et d’analyser les jeux de données et les mettre en commun avec les autres services. EMC propose deux outils : Greenplum Chorus et Greenplum UAP. 

    Quant à la phase d’informations exploitables, elle est assurée par EMC Documentum XCP et Pivotal Labs. EMC Documentum XCP utilise les données pour déclencher des wokflows et des processus métier au sein même des applications. L’outil intègre les données et les interactions collaboratives dans un processus structuré. Pivotal Labs, de son côté, propose des services de développement de logiciels et de consulting. 

    www.emc.com/fr-fr/big-data/solutions.htm


    4. Everteam : Everteam.analytics

    Everteam dispose d’un large portefeuille de logiciels dédiés à la gestion de contenu d’entreprises, et ce, dans les secteurs les plus divers : assurance et mutuelle, banque et finance, industrie, secteur public et éducation... Pour ce qui est du big data, c’est la solution Everteam.analytics qui est conseillée par l’éditeur. « Capable d’analyser des centaines de millions de données structurées et non structurées », elle gère des formats hétérogènes : courriels, pages web, documents bureautiques, PDF, bases de données, images, XML... 

    Le logiciel est doté de capacités d’analyse qui lui permettent de détecter les tendances de l’actualité et les anomalies. Il propose également une analyse multilingue sémantique avec l’identification automatique d’entités nommées : noms de personnes, organisations, lieux géographiques, thèmes, titres... Y compris dans les documents non structurés. 

    Les rapports d’analyse sont présentés sous forme de tableaux de bord dynamiques. Côté visualisation, les résultats apparaissent - au choix - sous forme de graphes statistiques (camemberts, histogrammes...), de tableaux croisés dynamiques, de listes, de nuages ou bien de liens.

    Enfin, Everteam.analytics se décline en application disponible sur smartphone et tablette. Les professionnels en situation de mobilité peuvent ainsi être alertés par le module Everteam News&Alert qui envoie des notifications dès qu’une information importante apparaît. 

    www.everteam.com/fr/logiciel-content-analytics/


    5. IBM : Content Manager Enterprise Edition 

    IBM propose de nombreuses solutions dédiées à la gestion de contenu d’entreprises. Content Manager Enterprise Edition permet à l’utilisateur de gérer tous les types de contenus : documents professionnels électroniques, images de document, contenus au format XML, audio, vidéo... La fonctionnalité access-on-demand est compatible avec une prise en charge des serveurs hétérogènes pour plusieurs plateformes. Les services de réplication permettent aux sites distants de disposer de copies locales des documents stockés. 

    Côté gestion des documents, une fonction de contrôle des versions gère les différentes versions des documents et des objets, y compris les annotations de documents. Ces derniers peuvent également être identifiés en indiquant plusieurs auteurs (attributs à valeurs multiples). 

    Le générateur de flux de travaux fait appel au glisser-déposer et permet de définir facilement des processus de routage des documents. Il gère aussi les tâches séquentielles et la modélisation de processus : implémentation de processus formels et reproductibles dans l’entreprise.

    Enfin, Content Manager Enterprise Edition est construit sur un modèle évolutif et extensible. Il peut ainsi changer d’échelle et passer d’un seul service à toute une entreprise dispersée géographiquement. 

    www-03.ibm.com/software/products/fr/mpenterprise


    6. Opentext : OpenText Content Lifecycle Management

    Cette solution se présente sous la forme d’un système complet et évolutif d’imagerie internet, de gestion des documents, de flux de travail, de recherche, de records management et d’archivage au moyen d’une plateforme unique chargée de l’organisation et du partage du contenu électronique et physique de toute l’entreprise.

    Elle intègre les contenus aux processus métier et les diffuse auprès des utilisateurs de façon contextuelle. La sécurisation des données n’a pas été oubliée avec une amélioration de l’intégrité des contenus.

    www.opentext.com/what-we-do/products/enterprise-content-management


    7. Tessi : Tessi Data Content

    Présentée comme une solution « nouvelle génération », Tessi Data Content est largement orientée big data. Elle embarque une architecture permettant de gérer d’importants volumes d’information et propose une capacité de stockage « quasi infinie » : plusieurs pétaoctets. Elle s’adresse aux organisations étendues qui ont des besoins multiples de consultation. Ces consultations peuvent être effectuées depuis des applications métier traditionnelles ou depuis l’interface du logiciel. La solution est en mesure d’assurer une gestion de contenu variés (structurés ou non structurés).

    Tessi Data Content intègre également des fonctions dites de big analytics permettant aux organisations de bâtir et alimenter leurs outils d’analyse prédictive. 

    Le logiciel répond aux normes d’archivage électronique : Iso 14-641 et NF Z 42-020.

    Infrastructures d’hébergement sécurisées : data center Tier III, certification Iso 9001 et Iso 14001. Architecture redondée sur deux sites. Label Qualicert pour les services hébergés. Continuité et reprise d’activité. 

    www.tessi.fr

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Au sommaire

    - Enquête 2016 : la gouvernance de l’information, un impératif pour les organisations
    - Où en est le PNB ?
    - Case management : de la souplesse dans les process​​
    - Architecture de l'information et compétences

    DOSSIER L'intelligence artificielle : croquez dedans !​

    L’intelligence artificielle est là. Elle apparaît aujourd’hui dans de nombreuses applications de notre vie professionnelle. Capable d’apprendre et de travailler sur des masses considérables de données, elle n’est qu’au début des avancées qu’elle permet.

    Et aussi :
    - L’ECM passe au big data
    - Réussir le marketing de son service en 5 étapes
    - Kentika automatise la veille presse de la Ville de Lyon
    - L’université catholique de Louvain se convertit​ au learning center
    - Les plateformes collaboratives : enjeux juridiques​
    - Favoris : correcteurs orthographiques​​
    - Les vies multiples d’Odile Contat
    - François-Bernard Huyghe : « Le numérique a démocratisé la désinformation »
    - L’innovation en mode « ouverture »
    + Archimag store et Archi...kitsch

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.