Publicité

Où et comment télécharger gratuitement des sons et des bruitages ?

  • son_bruitage.jpg

    son-bruitage-micro
    Découvrez notre tutoriel vidéo afin d'utiliser au mieux ces trois banques de sons et de bruitages gratuits. (VisualHunt)
  • Véritables cavernes d'Ali Baba pour qui s'adonne au montage vidéo ou audio, les banques de sons pullulent sur le web. Archimag en a sélectionné trois, proposant toutes des sons et bruitages au format .mp3, téléchargeables et réutilisables (libres de droits). En prime, un tutoriel vidéo vous expliquera comment en tirer le meilleur profit.

    Sound-FishingSound Fishing

    www.sound-fishing.net

    C'est probablement le plus indépendant des services présentés ici. Et peut-être le meilleur, pour peu que vous ne recherchiez que des bruitages au format mp3, le tout sur un site intégralement en français. 2000 enregistrements (sur environ 10 000 au total) sont gratuits et libres pour toute utilisation, même commerciale.

    L'interface de Sound Fishing est instinctive et agréable. Un menu déroulant permet de naviguer parmi les dizaines de catégories. Y sont listés tous les sons proposés, gratuits ou non, sur une unique page "scrollable". Il faut simplement bien prêter attention à la colonne de droite pour repérer le prix de chacun d'eux.

    Le lecteur audio intégré au site, minimaliste, présente l'immense avantage de ne nécessiter aucun temps de chargement et permet d'enchaîner cris d'animaux, bruits de pas et autres ambiances de différentes villes du monde. Son choix arrêté, il ne reste qu'à cliquer sur un bouton univoque.

    L'utilisation du service ne requiert aucune inscription, aucune formalité administrative et n'expose à aucune publicité.

    En revanche, le format mp3, s'il suffit pour la plupart des usages, sera probablement limité pour travailler de l'édition musicale pure ou de la fiction.


    Audio-MicroAudio Micro

    www.audiomicro.com

    L'exploration du site, tout en anglais, est bien rébarbative. Inscription au site et à la newsletter obligatoire, interface austère, sollicitations de différents services... Audio Micro vaut pourtant clairement le détour !

    Un système d'onglets en haut de la page d'accueil permet de séparer les éléments gratuits des autres, ce qui évite de remplir son panier de bruitages payants et de ne se rendre compte que plus tard de son erreur. Bien que l'outil de recherche ne soit pas disponible dans ce cas, la trentaine de catégories explicites est un vrai plus : « human », « mechanical », « nature », « weather » ou encore « halloween ».

    Elles permettent de trier une base de plus de 2 000 sons gratuits et exploitables librement que l'on peut écouter sur place à l'aide d'un lecteur intégré. Pour chaque écoute, il faut compter une, voire deux secondes de chargement, mais l'outil expose une forme d'onde très pratique, surtout pour les documents de plusieurs minutes.

    Enfin, tous les téléchargements s'effectuent directement au format wave et à de bonnes caractéristiques d'encodage. De quoi exploiter les fichiers pour tous types de travaux, de la vidéo amateur au montage de fiction cinéma petit budget.


    Vimeo-Music-StoreVimeo Music Store

    vimeo.com/musicstore

    Le service de Vimeo s'appuie sur les mêmes équipes que celles de son célèbre vaisseau amiral, et ça se voit. Le site, disponible dans toutes les langues, est propre, bien construit et fluide.

    La création d'un compte est obligatoire. Elle permet de télécharger gratuitement et d'exploiter librement environ 40 000 morceaux de musique en mp3, soumis à une licence Creative Commons.

    Pour s'y retrouver, le service propose une série d'options. L'outil de recherche intègre même des requêtes étranges comme « 120-160 » ou « techno énervée ». Des boutons qui ne perturbent pas la navigation permettent aussi de mettre de côté des sons pour les retrouver plus tard.

    La musique dite d'illustration est le plus souvent inégale. Vimeo l'a compris et affiche à côté de chaque morceaux un indicateur de popularité basé sur le comportement des autres utilisateurs, à relativiser.

    Enfin, l'entreprise est prête à éviter aux plus pressés l'effort de chercher l'illustration sonore adaptés à leur travail. L'outil « optimisation » rêve de pouvoir sélectionner automatiquement les morceaux les plus adéquats en analysant la vidéo à laquelle ils sont destinés. Cela dit, les résultats ne sont pas encore toujours probants.

    Pour savoir comment utiliser ces banques de sons, visionnez notre tutoriel :

     

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.