Publicité

Intelligence artificielle : 12 heures pour traduire 800 pages... Qui dit mieux ?

  • tradIA.jpg

    L'ouvrage "L'apprentissage profond" est disponible en français depuis le 18 octobre (Archimag)
  • Une intelligence artificielle a permis de traduire un ouvrage scientifique en quelques heures et à un coût bien moins élevé que par des traducteurs professionnels. Cette première devrait à l'avenir ne concerner que les livres scientifiques et techniques. Pour l'instant... 

    C'est un ouvrage qui n'aurait jamais retenu l'attention de la presse s'il n'avait été traduit en français par une intelligence artificielle. Deep learning (Goodfellow, Bengio, Courville) est en effet disponible dans la langue de Molière (L'apprentissage profond) après être passé par une IA : "une première mondiale et une percée spectaculaire dans le domaine de l’intelligence artificielle" se réjouit l'éditeur Massot.

    Douze heures auront été nécessaires à la machine pour venir à bout d'un ouvrage mathématique enrichi de centaines d'équations et de graphiques en tout genre. Mais une équipe de quatre correcteurs est tout de même intervenue pour modifier certaines formules maladroites. Environ 20 % de l'ouvrage ont été retouchés par des correcteurs humains. 

    Perspectives nouvelles

    Derrière cette performance, on trouve la société française Quantmetry et la jeune pousse allemande Deepl à l'origine d'un remarquable outil de traduction en ligne.

    Pour le monde de l'édition, cette première mondiale pourrait ouvrir des perspectives nouvelles. Notamment pour les ouvrages scientifiques et techniques qui ont peu de chances d'être un jour traduits en français en raison du coût d'une prestation de traduction assurée par des traducteurs professionnels. 

    Ce sujet vous intéresse ? Découvez le guide pratique Archimag consacré à l'intelligence artificielle :

    guide-pratique-Archimag

    Pour commander le guide pratique, le recevoir en quelques instants et lire l'article en intégralité ou pour consulter le sommaire du guide, cliquez-ici

    Data, intelligence artificielle et objets connectés

    L’intelligence artificielle et le machine learning donnent un coup d’accélérateur aux technologies de l’information. Parallèlement, l’internet des objets suppose un pilotage intelligent et génère quantités de nouvelles données qu’il faut traiter. Les algorithmes sont au coeur des systèmes. Emergent des questions d’aide à la décision, de responsabilité, d’éthique, de valorisation des données, de risques de piratage. Des régulations s’imposent ; services et solutions ont besoin de repères.

    Feuilletez quelques extraits du guide en cliquant ici.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Archimag-318
    La recherche d’information est le lot quotidien des documentalistes et veilleurs. Dans leurs outils, de plus en plus d’intelligence artificielle. Pour quels bénéfices ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est la somme à débourser (340 euros après déduction fiscale) pour parrainer l'une des 200 bibliothèques de la salle Ovale du site BnF-Richelieu.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Nouveaux membres