Publicité

Les archives Pierre de Coubertin rejoignent Sciences Po

  • coubertin.jpg

    Pierre de Coubertin (1863-1937)
  • Le fonds d'archives Coubertin rassemble des cahiers, des photographies, des revues, des médailles ainsi que des papiers de famille.

    Le 23 juin 1904 le célèbre drapeau olympique aux cinq anneaux multicolores était dévoilé ; cent ans plus tard, jour pour jour, les archives de Pierre de Coubertin étaient officiellement présentées à Sciences Po où elles sont désormais entreposées. Les descendants de Pierre de Coubertin ont en effet choisi les Archives d'histoire contemporaine du Centre d'Histoire de Sciences Po pour héberger le fonds d'archives familial. Un choix qui ne doit rien au hasard puisque le fondateur des Jeux Olympiques modernes fut élève à l'Ecole Libre des Sciences Politiques -devenu Sciences Po- entre 1883 et 1886.

    Le fonds d'archives Coubertin rassemble des cahiers, des photographies, des revues, des médailles ainsi que des papiers de famille. "Ce fonds présente un intérêt évident pour les historiens spécialistes de l'éducation et du sport, mais il revêt aussi une importance patrimoniale tant l'idée olympique forgée par ce baron français a essaimé de par le monde" souligne-t-on à Sciences Po.

    Plus de 100 fonds d'archives

    Les Archives d'histoire contemporaine de Sciences Po ont été fondées en 1971 et rassemblent aujourd'hui plus de 100 fonds d'archives issus de dons de personnalités du monde politique, culturel ou de la presse : Raymond Barre, Michel Debré, Hubert Beuve-Méry, Jean-Marcel Jeanneney... Un chantier de numérisation des documents a été lancé en 2011 en même temps que la dématérialisation du catalogage. 

     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre d'avis émis par la Commission d'accès aux documents administratifs depuis 1978.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Ex Libris banner.jpg

    Indispensable

    Bannière BDD.gif