Publicité

Snapbook : la reconnaissance d'images au service de l'édition

  • snapbook.jpg

    Le contenu numérique peut utiliser l’ensemble des fonctionnalités d’un smartphone (lire du multimédia, exécuter des jeux/exercices, communiquer, partager, acheter, géolocaliser, accéder à internet…) (DR)
  • Un concept permettant d'offrir une narration multi-support à toute création, même si celle-ci a déjà été publiée.

    Le bon vieux QRCode aurait-il du souci à se faire ? Probablement, vu la toute nouvelle technologie de reconnaissance d'images proposée par Snapbook et spécialement dédiée au monde de l'édition. 

    Car jusqu'ici, proposer des expériences interactives ou un enrichissement digital à une oeuvre papier devait se paramétrer en amont, dès la conception du support papier. On imprimait par exemple un QRCode en bas de la page, que le lecteur pouvait, s'il le souhaitait, scanner à l'aide de son smartphone pour consulter le contenu multimédia associé.

    La logique de Snapbook est bien plus souple et transparente : il suffit au lecteur de photographier la page d'un livre depuis son application pour que son contenu "augmenté" associé (vidéos, musique, jeux, etc.) apparaisse.

    Une seconde jeunesse numérique pour les livres déjà imprimés

    Cela peut vous sembler comparable au QRCode et somme toute pas forcément révolutionnaire... Et pourtant : cela signifie que n'importe quel livre déjà imprimé peut désormais être enrichi numériquement. La technologie développée par Snapbook n'implique aucune modification ou réimpression : tous les ouvrages appartenant au fonds éditorial existant d'une maison d'édition pourront être augmentés désormais. Et ceux-ci pourront évoluer dans le temps à l'envie, selon les besoins de mises à jour ou d'enrichissement, sans avoir la moindre incidence sur le support papier. 

    Intelligence artificielle

    Fonctionnant sur tout type de plateforme mobile (iOS, Android, etc.), Snapbook utilise la reconnaissance d'images et de forme, une brancue de l'intelligence artificielle, afin de repérer les zones interactives d'un ouvrage. Spécialement conçue pour les livres, cette technologie dispose d'algorithmes de reconnaissance fonctionnant malgré les contraintes de prises de vue (éclairage intérieur, ombre du téléphone sur la page, flou de mise au point ou même présence des doigts qui tiennent le livre). 

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.