Publicité

Libre@Toi : bientôt une radio libre dédiée aux "communs" sur la bande FM ?

  • radio_micro.jpg

    radio-micro-Libre@Toi
    "Utiliser, comprendre/analyser, redistribuer et modifier" : c'est autour des quatre principes énoncés comme des libertés par le mouvement du logiciel libre que Libre@Toi articule son action. (Dave Kleinschmidt via VisualHunt.com / CC BY-SA)
  • Obtenir une fréquence FM serait pour Libre@Toi un nouveau vecteur de diffusion des valeurs et des combats des acteurs du logiciel et de la culture libres.

    93.1 : le CSA a ouvert la fréquence radio à candidature le 26 juillet dernier. Une opportunité rare, au coeur d'une bande FM totalement saturée, que Libre@Toi a décidé de saisir. Fondée en 2015, cette association déjà à l'origine d'une webradio et d'un site web d'informations dédiés à "l'innovation sociale et à l'éducation populaire" et qui milite pour le "décloisonnement de la culture et des savoirs" a décidé de se porter candidate. Son projet : créer la toute première radio dédiée aux communs.

    A l'antenne, des acteurs du logiciel libre et du numérique, de la culture libre, de la recherche, de l'éducation, de l'économie sociale et solidaire, du monde associatif et du monde du travail, etc. Oeuvrant pour "le maintien et la sauvegarde des Biens communs et pour une société de la Connaissance fondée sur le partage", leurs voix seront rassemblées dans la grille de programme de cette radio en devenir. 

    Une radio associative et citoyenne 

    "La radio des communs, c’est d’abord une radio associative et citoyenne, généraliste et de proximité dont les missions sont de fédérer toutes les initiatives autour du partage et de l’échange de savoirs, de cultures et de techniques, explique l'association ; mais un tel projet ne peut bien évidemment ne prendre corps qu’avec l’appui d’une réelle volonté associative et citoyenne de le soutenir".

    Ceux qui n'ont encore jamais entendu parler de Libre@Toi peuvent d'ores et déjà écouter et podcaster ses programmes, diffusés sur sa webradio depuis janvier 2016. Sans compter l'ensemble de la plateforme (site web, chat, forums), que l'association voit comme "une fabrique de Communs": l'ensemble de ses contenus, produits sous logiciel libre, est publié sous licence creative commons. Selon Libre@Toi, "chacun peut s'approprier ce dont il a besoin pour comprendre agir, essaimer, redistribuer et contribuer au bien commun". 

    Comment soutenir Libre@Toi ?

    Une signature accompagnée d'un petit mot de soutien expliquant "pourquoi vous êtes favorable à l’émergence d’une radio associative de proximité portant la voix des communs sur la bande FM parisienne" et envoyée via un formulaire de soutien avant le vendredi 23 septembre suffiront. Ils accompagneront le dossier de candidature à la fréquence FM, qui doit être déposé au plus tard le 30 septembre prochain au siège du CSA.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Au sommaire

    - Transition bibliographique : la revanche des données ?
    - Archives sinistrées : les gestes qui sauvent
    - RSE : apprendre de ses erreurs​
    - L’enseignement de la veille : une mosaïque propre au Québec

    DOSSIER Information professionnelle : je t'aime, moi non plus​

    Information électronique professionnelle : il y a ceux qui en vivent et ceux qui la font vivre ! Entendez les éditeurs, agrégateurs et agences d’abonnement, d’un côté, et les scientifiques, chercheurs et bibliothèques universitaires, de l’autre...

    Et aussi :
    - Dématérialiser les bulletins de salaire
    - Logiciels pour bibliothèques : un chiffre d’affaires en baisse de 5 %
    - Veiller en 1 heure : mission impossible ?
    - Droit : qui est auteur ?​
    - Favoris : extensions Gmail​
    - Sergent-chef Florent, documentaliste aéronautique en « opex »​​
    - Aude Gobet : « cette documentation est le seul endroit où les mondes du musée, de l’université et du marché de l’art se croisent quotidiennement »
    + Archimag store et Archi...kitsch

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.