Article réservé aux abonnés Archimag.com

Innovation : les bibliothèques, laboratoires de réinvention

  • 303 3_3 Expérimentation en bib - Photo 2 CJO.jpg

    biblio-remix-becherel
    Une séance créative et participative lors du Biblio Remix de Bécherel. (Biblio Remix)
  • Pour fidéliser leur public, en séduire de nouveaux, mieux répondre aux besoins et aux usages des différentes communautés, les bibliothèques ont bien compris qu'elles devaient s'adapter et se renouveler. En un mot : se réinventer. Tour d'horizon d'initiatives, qu'elles soient développées en interne, à l'aide d'un collectif de professionnels ou via un partenaire extérieur.

    « Si nous voulons être encore là dans quinze ou vingt ans, il faut innover ». C'est avec cette formule que le département de l'Isère annonçait sa demi-journée de rencontres, qui a eu lieu le mois dernier, autour du sujet « L'innovation : une nécessité pour les bibliothèques ? » Révolution du numérique, changement profond de consommation de la culture, modification de la fréquentation des établissements... « Depuis quelques années, les bibliothèques, grandes ou petites, s'interrogent sur leur devenir », précisait le département de l'Isère en préambule de cette journée. Et ce type de questionnement est loin d'être isolé, en témoigne le thème central choisi pour le 62e Congrès de l'ABF (Association des bibliothécaires de France) qui s'est déroulé en juin dernier à Clermond-Ferrand : « L'innovation en bibliothèque ». 

    Un laboratoire d'usage numérique à la bibliothèque

    L'un des modèles classiques dédiés à l'expérimentation en bibliothèque est le fab lab. Mais il s'est créé à Nîmes un autre type de laboratoire innovant, davantage adapté aux services culturels : le laboratoire des usages numériques Labo² de la bibliothèque municipale de Nîmes. Imaginé dès 2003 et formellement créé en 2012, il vise à favoriser l'émergence de nouveaux usages du numérique grâce à la bibliothèque et ses publics, en s'appuyant également sur la créativité d'artistes, de développeurs, d'associations ou encore d'entreprises et d'autres professionnels des secteurs culturels et éducatifs. « Nous avons anticipé très tôt les usages et les industries créatives que l'on voyait émerger il y a 10 ans », explique Alexandre Simonet, le responsable du Labo².

    Concrètement, le Labo² propose différents types d'actions tournées vers la médiation, l'éducation, le conseil et l'expérimentation. Il organise régulièrement des conférences, des expositions, des ateliers Scratch dans les écoles, des résidences d'artistes numériques et participe même chaque année au festival Noga (Nîmes open game art), dédié au jeu vidéo et à la création numérique. Il a notamment créé un outil cartographique libre conçu pour Wordpress, le Géoproject, permettant d'éditer du son, de la vidéo, des images et du texte sur une carte. Il a également créé la borne d'écoute et de téléchargement de musique libre de droits Audiotact, qui a reçu en 2013 le prix de l'innovation de la Biennale numérique.

    L'année 2018 s'annonce charnière pour ce service support jusqu'ici plutôt isolé, puisque le Labo² disposera alors d'un lieu physique ouvert au public et dédié aux nouvelles écritures interactives au sein de la bibliothèque municipale. « Notre action sera beaucoup plus flagrante avec un lieu bien identifié », s'enthousiasme déjà Alexandre Simonet.

    Remixer la bibliothèque

    En matière d'expérimentation et de création participative autour des services en bibliothèque, le dispositif Biblio Remix est devenu une référence. Développé en 2013 sur le modèle des Muséomix, il vise à faire esquisser par des participants d'horizons divers leur vision de la bibliothèque idéale.....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    archimag-303
    Les données ouvertes sont un fait. Des données à qualifier, conserver, communiquer : typiquement du travail pour les archivistes ! Pourtant l’implication de ces professionnels dans les projets open data n’a encore rien d’évident.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Nous suivre

    Publicité

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.