Publicité

Elle fait un strip-tease dans une bibliothèque sous les yeux des étudiants ébahis

  • 1 actu strip-tease BU CJO.jpg

    Et vous ? Resteriez-vous concentrés sur vos livres face à la torride prestation d'Anna ? (DR)
  • En pleines révisions de vos examens à la BU, imaginez qu'une fille monte sur une table pour entamer un strip-tease, juste sous vos yeux...

    Temple de la connaissance, du silence et de la concentration, les bibliothèques universitaires généralement sont prises d'assaut à l'approche des examens. Mais elles restent aussi pour certains un véritable lieu de drague, voire de fantasmes et d'érotisme dont une jolie fille peut rapidement briser la quiétude. C'est ce qui est arrivé à 63 étudiants en pleine cession de révision dans une bibliothèque néerlandaise.

    Huit caméras dissimulées ont immortalisé leur mine ébahie face à Anna, une jeune étudiante entreprenant un stip-tease au milieu de la salle de lecture, sur les tables de travail et ponctuant son show par un grand écart en sous-vêtements. Les étudiants, entre gêne et sourire amusés, contemplent le spectacle tandis que l'un d'entre eux lève à peine les yeux de son livre et reste concentré sur ses révisions, imperturbable. 

    Une fille nue peut vendre n'importe quoi

    La supercherie est révélée lorsque deux vigiles viennent "embarquer" la jeune femme. Tous comprennent alors qu'il s'agit d'une opération marketing filmée dans le but de promouvoir un nouvelle boisson, Vifit, celle que buvait justement le jeune homme sérieux. Un coup de com' plutôt facile, fonctionnant sur la recette classique utilisant une fille presque nue pour vendre à peu près n'importe quoi... Espérons toutefois que les étudiants n'auront pas été déconcentrés au point d'en rater leurs examens ; même si, avouons-le, beaucoup de jeunes français aimeraient eux aussi être distraits de cette façon !

    À lire sur Archimag

    Commentaires (3)

    • Portrait de Natycat

      Suis-je la seule à être mal à l'aise face à cette publicité ? Ainsi que face à l'analyse de Clémence Jost ? En effet, les coup de com' facile et rapide à coup de femme-objet pour vendre un autre objet, c'est du réchauffé jusqu'à ébullition/ transformations en bouillie, si je peux me permettre cette comparaison. En plus en l'analyser cette publicité sous un angle bienveillant voir approbateur, sur un site qui publie également des articles à propos de la parité, ça fait tâche... Il y a régulièrement des rappel de la part des associations luttant contre les discriminations qui expliquent en quoi l'utilisation d'un corps féminin (et d'un corps tout court) sexualisé dans le cadre d'une publicité, surtout pour un produit non -corporel et qui n'a aucun effet sur la sexualité, est malsain. Il serait peut être bon de bien réfléchir sur l'impact de la publicité au lieu de la décrire positivement, voir d'en faire la promotion. Je conseille vivement à toute personne ne comprenant pas ma réaction la lecture de l'article "le sexisme dans la publicité, à nous de l'éradiquer" qui se trouve sur le site des madmoizelle. Ce dernier résume bien en quoi il est nécessaire de ne plus faire l’apologie de ce genre de publicité.

      mai 29, 2015
    • Portrait de Natycat

      Suis-je la seule à être mal à l'aise face à cette publicité ? Ainsi que face à l'analyse de Clémence Jost ? En effet, les coup de com' facile et rapide à coup de femme-objet pour vendre un autre objet, c'est du réchauffé jusqu'à ébullition/ transformations en bouillie, si je peux me permettre cette comparaison. En plus en l'analyser cette publicité sous un angle bienveillant voir approbateur, sur un site qui publie également des articles à propos de la parité, ça fait tâche... Il y a régulièrement des rappel de la part des associations luttant contre les discriminations qui expliquent en quoi l'utilisation d'un corps féminin (et d'un corps tout court) sexualisé dans le cadre d'une publicité, surtout pour un produit non -corporel et qui n'a aucun effet sur la sexualité, est malsain. Il serait peut être bon de bien réfléchir sur l'impact de la publicité au lieu de la décrire positivement, voir d'en faire la promotion. Je conseille vivement à toute personne ne comprenant pas ma réaction la lecture de l'article "le sexisme dans la publicité, à nous de l'éradiquer" qui se trouve sur le site des madmoizelle. Ce dernier résume bien en quoi il est nécessaire de ne plus faire l’apologie de ce genre de publicité.

      mai 29, 2015
    • Portrait de Natycat

      Pardon pour les fautes de frappe, j'arrivais à la fin de ma pause, j'ai posté un peu trop rapidement. * En plus dune analyse de cette publicité ; * des rappels ; * ma réaction à la lecture de l'article d'aller consulter "le sexisme ... P.S. : mon premier commentaire s'affiche deux fois, allez savoir pourquoi. J'ai du faire une fausse manipulation.

      mai 29, 2015

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de posts diffusés par Barack Obama sur les réseaux sociaux au cours de ses deux mandats.

    Nous suivre

    Publicité

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.