Article réservé aux abonnés Archimag.com

Les groupements hospitaliers de territoire, "une vraie révolution !"

  • doctors-2607295_1920.jpg

    La France compte aujourd'hui 135 GHT (Pixabay)
  • Sommaire du dossier :

    Les Groupements hospitaliers de territoire sont un projet médical, mais concernent aussi les fonctions support. Ainsi, le système d’information est partie prenante, avec pour mot d’ordre la mutualisation. La mise en place d’un dossier patient unique en découle. Le programme est chargé.

    Il y avait eu les Communautés hospitalières de territoire, il y a désormais les Groupements hospitaliers de territoire. Malgré ce précédent, pour la Fédération hospitalière de France, les GHT constituent “une vraie révolution”. De fait, la France compte aujourd’hui 135 GHT. Ils sont de tailles variables, avec un périmètre allant de deux établissements à une vingtaine. A la tête du GHT, un “établissement support”, soit le centre hospitalier universitaire quand il y en a un sur le territoire, sinon un centre hospitalier.

    un calendrier serré

    C’est la loi de modernisation de notre système de santé, du 26 janvier 2016, qui est à l’origine des GHT. Le calendrier est serré :

    • 1er juillet 2016 : constitution des GHT ;
    • 1er janvier 2018 : mutualisation de la fonction système d’information ;
    • 1er janvier 2021 : convergence des systèmes d’informations des établissements.

    Avec les GHT, il est d’abord question de...

    ...“stratégie collective médico-soignante”, de “politique qualité partagée pour améliorer le service rendu au patient” et d’innovation. Mais, sur le plan des moyens, cela passe par la mutualisation des fonctions support : système d’information (SI), département de l'information médicale (D....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Jusqu’où la fièvre des données de santé va-t-elle monter ? Les géants du net et de l’intelligence artificielle manifestent une véritable boulimie à leur égard, tandis que de plus en plus de particuliers en recueillent et en diffusent quotidiennement. Mais avec quelle protection ? Il convient de s’interroger sur le statut des données de santé. En France, le Système national des données de santé offre un cadre et l’hébergement des données de santé est régulé. Du côté des établissements, les Groupements hospitaliers de territoire sont en mouvement. La mutualisation de leurs systèmes d’information touche bien sûr les données des patients. Pas question qu’il y ait une hémorragie.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.