Publicité

La bibliothèque de Tinity College à Dublin se lance dans un vaste chantier de restauration

  • bibliotheque_-_trinity_-_college.jpg

    bibliotheque-Tinity-College-Dublin-lance-vaste-chantier-restauration
    La grande salle de lecture accueille 350 000 ouvrages (Trinity College Library)
  • La vénérable institution fermera ses portes à partir du mois de novembre 2023 pour une durée d'au moins trois ans. Un chantier à 90 millions d'euros devenu indispensable face aux risques d'incendie.

    Considérée comme l'une des plus belles bibliothèques du monde, la bibliothèque du Trinity College (Dublin) fermera ses portes à partir du mois de novembre 2023 pour une durée d'au moins trois ans. Un chantier de restauration sera alors lancé pour moderniser les techniques de conservation des ouvrages stockés et revoir de fond en comble le système anti-incendie.

    La mise aux normes des équipements contre les incendies a pris un caractère d'urgence après l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2019. "Cela a focalisé les esprits" explique Paddy Prendergast, doyen du Trinity College ; "si un bâtiment emblématique comme Notre Dame peut prendre feu, cela peut arriver n'importe où".

    350 000 livres déplacés, nettoyés et catalogués

    La grande salle de lecture de 65 mètres de long sera ignifugée et ses 350 000 livres seront déplacés, nettoyés puis catalogués avant d'être remis sur les rayons. Une partie d'entre eux fera également l'objet d'une numérisation.

    Construite en 1732, la bibliothèque abrite au total 750 000 ouvrages dont le célèbre Livre de Kells, un manuscrit médiéval calligraphié et enluminé à la main.

    Le financement de la restauration sera assuré par le gouvernement irlandais à hauteur de 25 millions d'euros ainsi que par une levée de fonds réalisée auprès de sources philanthropiques (20 millions d'euros). La moitié restante sera apportée par la Banque européenne d'investissement.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    couv_documentation_2022.png