Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comparatif : l'intranet est mort, vive l'intranet !

  • intranet_toit.jpg

    ordinateur-toit
    Une gouvernance équilibrée permettant d’assurer sécurité et confidentialité des données sans brider la liberté et la créativité d’utilisation des utilisateurs sera déterminante pour leur appropriation de l’outil. (Visualhunt.com)
  • L'intranet n'est plus ce qu'il était. Renaissant de ses cendres, il s'est émancipé en élargissant son champ de compétences, pour devenir en quelques années une plateforme digne d'accompagner la transformation digitale des organisations. Mais toutes les solutions se valent-elles ? Voici comment bien choisir son intranet et à quelles fonctionnalités être attentif pour réussir son projet.   

    Depuis quelques années déjà, dynamisé par la transformation des usages liés au web, l'intranet a entamé sa mue. Les collaborateurs attendant désormais autant des prestations disponibles au sein des entreprises que ce dont ils profitent dans leur vie privée numérique, ce qui n'était autrefois qu'un simple référentiel interne visant à une communication institutionnelle descendante s'est métamorphosé, élargissant son rôle et ses services : entre la collaboration en temps réel, le partage de contenus ou encore la dématérialisation des processus, l'intranet est devenu un véritable outil de productivité.

    Ce que confirment les éditeurs de solutions :

    "D'une situation où le partage de veille, d'innovation et de connaissances correspondait à des usages minoritaires, la tendance s'inverse, explique Gregory Culpin, consultant senior chez Knowledge Plaza ; désormais, la communication verticale traditionnelle ne devient plus qu'un espace parmi d'autres".

    Si "l'émetteur" reste le même (ressources humaines, communication interne, etc.), il est de plus en plus courant d'autoriser les "récepteurs" (utilisateurs) à ajouter des commentaires ; et ce sans compter une nouvelle "couche sociale" apportant des fonctionnalités de collaboration. 

    Collaboration et digital workplace

    Face à ces nouvelles demandes d'un décloisonnement des services, les prestataires ont dû s'adapter, donnant naissance à ce qui a été surnommé "l'intranet collaboratif 2.0" :

    "Aujourd'hui, nos clients attendent davantage de services transactionnels (demande de support, de congé ou d'achat, suivi des frais, etc.), expliquent Guillaume Lecuyer, directeur marketing produit de Visiativ et Loïc Charpentier, responsable produit de social learning Visiativ....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Archimag
    La veille est une discipline bien installée, mais parfois ronronnante, quand elle n’est pas prise de doute sur son efficacité ou sa place dans l’organisation. Dès lors, il est temps de faire un peu d’introspection et de se réinterroger sur son métier et ses pratiques.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.