Publicité

Entrez dans les coulisses de la rédaction d'Archimag et découvrez qui fait quoi en 14 étapes

  • couverture_numero.jpg

    Archimag
    "Archimag franchit le cap des 300 ! Merci à vous, fidèles lectrices et lecteurs, et fidèles annonceurs ; nous poursuivons pour vous et avec vous notre mission d’information et de service, dans l’esprit Archimag" Michel Remize (Arc
  • Archimag vient de publier son numéro 300 ! Pour fêter cet événement - qui n’aurait pas lieu sans vous, mille mercis chers lecteurs et chers internautes -, et à l'occasion des fêtes de fin d'année, Archimag vous fait découvrir les membres de son équipe et vous livre ses secrets de fabrication. Bienvenue !

    1 - Planning rédactionnel

    Chaque automne et depuis peu aussi chaque printemps, pour coller à l’accélération de l’évolution des technologies, la rédaction “brainstorme” pour choisir les sujets de l’année future. Une réflexion orchestrée par Michel et qui se nourrit de rencontres, salons et divers événements et s’appuie sur une veille collaborative permanente. Le planning rédactionnel ne doit rater aucune tendance, ni aucun des fondamentaux de son lectorat afin qu’il y trouve son compte quelles que soient les compétences exercées. Dix numéros sont à concevoir avec chacun un dossier fort et une demi-douzaine d’articles de types tendance, enquête, point technique, outils, méthode… Un contenu qui se concrétise pour chaque nouveau magazine par un “chemin de fer”, véritable feuille de route de la rédaction. Parallèlement, les sujets des quatre prochains guides pratiques Archimag sont aussi définis.

    2 - Conférence de rédaction

    Tous les lundis à 14 heures précises, la rédaction d'Archimag se réunit pour préparer le prochain numéro à paraître. Les journalistes discutent des sujets à traiter et des angles à privilégier. Ils proposent des noms d'experts à interroger et jargonnent beaucoup : "Combien de signes pour ta rivière (article principal du dossier) ?", "quel poids pour ton illustration ?"... Des plumes extérieures - professeurs, auteurs, consultants, juristes… -  sont sollicitées pour prendre en charge certains des sujets les plus pointus.

    Une fois les sujets attribués, les journalistes prennent rendez-vous avec les meilleurs experts des domaines de l'infodoc (archivistes, bibliothécaires, juristes, ingénieurs...) pour rassembler une information fiable et à jour. Vient alors l'heure de rédiger.

    Archimag

    3 - Marketing et publicité

    Rédiger des articles ne suffit pas à faire vendre un magazine, il faut aussi le promouvoir ! Cela passe par une communication régulière auprès des abonnés (ça va ? Alexandre ne vous spamme pas trop ?!) et par une prospection pour le recrutement de nouveaux, étudiants et professionnels en poste. Mais il n’y a pas que les emailings, Alexandre est également hyper actif sur LinkedIn, et très attentif à la présence d’Archimag sur des salons partenaires, Documation et i-expo en tête.

    En même temps, Cathy part à la chasse des annonceurs. Des fidèles nous font régulièrement confiance pour leur promotion, rejoints par des nouveaux au fil des thèmes abordés par le magazine. Outre les pages de publicité ou publireportages, différents services sont proposés, des livres blancs aux Focus de la rédaction.

    4 - Rédaction des articles 

    Au moment d'écrire leurs articles, les journalistes se posent bien des questions : quelle "attaque" (première phrase d'un article) ? Quel ton adopter ? Faut-il utiliser un vocabulaire spécialisé ou grand public ? Quelle "chute" (dernière phrase de l'article) ? Une fois ces questions résolues, les rédacteurs doivent respecter un calibrage précis en termes de signes et d'illustrations. Sachez qu'un article de deux pages d'Archimag comporte 8 500 signes (espaces compris).

    5 - Articles du site web

    Le travail des journalistes ne s’arrête pas là ! Loin de se cantonner au magazine, Clémence et Bruno pratiquent une veille quotidienne active sur le net et les réseaux sociaux afin de relayer plusieurs fois par semaine des brèves d'actualité sur Archimag.com. Et ce avec un seul mot d'ordre : “Informer, oui ! Etre rasoir, non !” Le tout en s'adaptant aux contraintes du web : choisir une photo et un titre accrocheurs, soigner ses mots-clés pour un bon référencement, etc. La plateforme Drupal, dans laquelle ces articles sont directement écrits, gère très bien tous ces éléments.

    6 - Réseaux sociaux

    Une fois les articles publiés sur le site internet, chaque journaliste les relaie sur Twitter, Facebook et LinkedIn. Les réseaux sociaux constituant en effet de formidables outils de partage, rien n'est laissé au hasard : en tant que webmaster, Clémence se charge par exemple de préparer plusieurs messages avec différents hashtags pour un même article, de les publier à différents moments de la journée, et d'en programmer pour le soir et le week-end.

    7 - Newsletter

    Tout cela, sans compter sur la newsletter du site, que prépare Clémence chaque jeudi. Là encore, il s'agit de bien choisir les six articles mis en avant en alternant les thématiques, les articles légers et les plus sérieux. Ne pas oublier également de faire la promotion du magazine en cours et des autres publications du groupe. Surtout, l'envoyer avant l'heure du déjeuner afin qu'elle n'arrive pas au milieu de la nuit dans les messageries !

    8 - Guides pratiques

    Eric jongle allègrement avec les trois supports : le magazine papier pour lequel il réalise un article chaque mois, le site où il publie différents posts liés à l'activité des clients de L'Agence Digitale et les guides pratiques. Les trois univers étant étroitement liés, il participe aux conférences de rédaction et apporte autant d’informations qu’il en collecte. Ne dit-on que la force d'une organisation réside dans son intelligence collective et dans sa capacité à mobiliser les compétences ?

    Archimag

    9 - Choix de la couverture et des dessins

    L'un des moments les plus sympathiques de la fabrication du magazine consiste à choisir la couverture du prochain numéro. Bruno, le maquettiste, envoie six propositions ; elles sont affichées dans la salle de rédaction et chacun y va de son commentaire : "trop kitsch", "trop éloignée du sujet", "superbe photo" ! Il arrive qu'aucune de ces six propositions ne fasse l'affaire... Une nouvelle sélection est alors lancée. Même procédure pour les trois dessins qui illustrent le magazine. Yves, le dessinateur, envoie plusieurs propositions, à la rédaction de retenir les plus drôles et pertinentes.

    10 - Fabrication

    Les articles étant remis le jour J, Michel se lance dans les relectures, attentif au fond et à la forme (ah, ces articles trop longs ou sans “chapô”...). En fait, ils sont tous déposés dans le CMS Drupal d’Archimag.com afin d’être ensuite ouverts aux abonnés. Le maquettiste y a accès. Il télécharge textes et images, fait travailler son correcteur, met en page et envoie ses PDF. Le rédacteur en chef les parcourt une dernière fois et valide le tout. Des PDF techniques sont adressés à l’imprimeur. Il n’y a plus qu’à délivrer le BAT (bon à tirer) et c’est parti pour l’impression.

    11-  Mise en vente sur le site

    Dès que la version PDF d'une nouvelle publication est prête, Clémence la récupère et la met à disposition des abonnés dans leur espace personnel, sur Archimag.com, qu'ils pourront ainsi télécharger pendant trois mois. C'est également elle qui se charge de mettre en vente les derniers magazines et guides sur le site. Les internautes non-abonnés peuvent ainsi les commander en ligne à l'unité, en format numérique ou en format papier, et les recevoir automatiquement.

    12 - Relation abonnés

    Si vous téléphonez à la rédaction d'Archimag ou envoyez un email, vous aurez pour première interlocutrice Suzanne, en charge de la relation abonnés : renseignements, attribution des accès en ligne, réclamations diverses... Il lui arrive même d’aller à la cave où se trouve un stock de magazines, pour remonter un ancien numéro réclamé par un lecteur !

    Son emploi du temps est également rythmé par la gestion des accès à la base de données des durées de conservation. Suzanne s'occupe aussi des relations avec les agences d'abonnement et les librairies qui commercialisent Archimag dans toute la France et à l’étranger.

    13 - Mise en ligne des articles payants

    Quelques semaines après la sortie du magazine, Clémence entame la mise en ligne des articles se trouvant dans le back-office d’Archimag.com. Ils le seront en "mode payant", pendant un an. Publier des articles que l'on n’a pas forcément écrits est un drôle d'exercice, car il faut souvent les remanier, notamment en changeant les titres et les photos, pour qu'ils soient plus adaptés au web et bien référencés.

    14 - Et le mois prochain, on recommence !


    L'équipe : 

    Louise-GuerreLouise Guerre - Directrice de la rédaction

    Cofondatrice d’Archimag, directrice de la rédaction, Louise Guerre est à la fois soucieuse de garder le cap et de voguer vers de nouveaux horizons. Active dans la définition des plannings rédactionnels, elle s’attache à capter les tendances pour qu’Archimag reste à l’avant-garde sans pour autant laisser sur le quai ses fidèles lecteurs. Elle est toujours attentive au bon fonctionnement de son équipage, journalistes, marketing, publicité et relation abonnés. C’est la première lectrice du magazine, qu’elle reçoit elle aussi dans sa boîte aux lettres. Mais éditer suppose par ailleurs de tenir un budget : avec elle, la barre est entre de bonnes mains. Pour se changer les idées, une expo d’art contemporain et un verre du meilleur Bourgogne font l’affaire !

     

    Pierre-FuzeauPierre Fuzeau - Directeur de la publication

    Cycliste parisien - “forcené”, confesse-t-il -, Pierre Fuzeau est aujourd’hui directeur de la publication. Il n’en oublie pas les débuts d’Archimag, qu’il a créé au côté de Louise Guerre. Petit rétropédalage vers les années 80 : “On signait à plusieurs pseudos pour faire “grosse équipe de rédaction internationale”, on torturait le clavier de la machine à écrire à boules pour que la mise en page ait une ressemblance, très relative, avec les grands magazines, et on allait jusqu’à charger les exemplaires dans une Coccinelle deux portes, véhicule bien connu pour son hyper praticité !” Depuis, le numérique a tout de même permis de changer quelques habitudes.

     

    Michel-RemizeMichel Remize - Rédacteur en chef

    Revendiquant volontiers ses origines cantaliennes, Michel Remize est monté à la capitale et occupe depuis près de vingt ans le poste de rédacteur en chef d’Archimag. Entre l’animation de l’équipe de rédaction, la définition des sujets, la recherche de nouveaux auteurs, la gestion des plannings, la rédaction ou le suivi de fabrication, il est un peu l’homme à tout faire du magazine. Son plus grand plaisir : afficher sur un mur les pages du prochain numéro et contempler le travail accompli. Un travail collectif qui a toujours sa part de miracle !
    (Voir les articles de Michel Remize)

     

    Bruno TexierBruno Texier - Journaliste

    Arrivé au sein de la rédaction d’Archimag en 2006, Bruno Texier écrit d’interminables articles sur les archives, les bibliothèques, la veille et la dématérialisation du courrier entrant... Son jeu préféré consiste à placer des contrepèteries douteuses dans ses articles sans se faire repérer par le rédacteur en chef. Très marqué par ses nombreux séjours en Asie, il médite chaque jour ce célèbre proverbe japonais : “La Chine se lève à la vue des Nippons”. Tromboniste contrarié, il n’évite pas toujours les fausses notes. 
    (Voir les articles de Bruno Texier)

     

    Clemence-JostClémence Jost - Journaliste et webmaster

    Clémence Jost est la caution féminine de la rédaction d'Archimag depuis quatre ans. Journaliste et webmaster du site internet, elle jongle avec les mots et les balises HTML, constamment branchée sur les réseaux sociaux. Surnommée "miss convivialité", “event planner” de l'entreprise, elle se distingue par d'abyssales notes de frais en viennoiseries (pour ses collègues !). Quand elle n'est pas à son club de lecture, elle chasse des appartements pour ses proches ou boit des cafés dans le 18e. Raconter les exploits de son fiston de deux ans est son quotidien. 
    (Voir les articles de Clémence Jost)

     

    Eric-Le-VenEric Le Ven - Journaliste

    Adepte de la phrase toute faite - “Après la pluie, le beau temps”, “Il ne l’emportera pas au paradis”, etc. -, Eric Le Ven compense son manque d’imagination par un sens de l’humour typiquement breton, persuadé que tout peut se régler avec un bon mot (et accessoirement une part de kouing-aman). Au quotidien, il s’occupe des guides pratiques et des contenus créés pour l’Agence Digitale, bref, tout ce que les autres ne font pas. Très imbus de sa personne, il se plaît à placarder chaque matin sur son grand tableau blanc sa pensée du jour qu’il est définitivement le seul à lire (et à comprendre).
    (Voir les articles d'Eric Le Ven)

     

    Alexandre-CorbierAlexandre Corbier - Responsable marketing et commercial

    Alexandre Corbier fait partie du côté obscur de la rédac. Démon de l’emailing, le « Spammeur des Carpates » a pour mission de faire connaître les publications d’Archimag au commun des mortels. Sous ses airs de premier de la classe, on retrouve un être habité qui ne trouve le sommeil que lorsque la couverture du numéro du mois a été choisie. Point culminant de sa personnalité déviante, il a tenté de venir déguisé en kangourou au salon Documation, en vain.

     


    Cathy-PotelCathy Potel - Chef de publicité

    C’est de Normandie que vient Cathy Potel. Mais avec elle, pour la vente d’espaces publicitaires dans le magazine ou de bannières pour Archimag.com, pas d’hésitation ! Néophyte, elle s’est lancée tête baissée dans la gestion documentaire, les SIGB et l’archivage électronique : c’est qu’il s’agit de comprendre les sujets prévus dans le planning rédactionnel pour pouvoir les présenter aux annonceurs potentiels, et la vente, c’est aussi du conseil en communication. Et après la pub, Cathy occupe une bonne part de son temps à la rénovation de son appartement.

     


    Suzanne-AmiaSuzanne Amia - Responsable relation abonnés

    Depuis un an, telle une mère, Suzanne Amia veille avec attention sur les clients d’Archimag.
    Toujours souriante et motivée, elle est devenue une spécialiste des abonnements et des réclamations - rares ! Pendant son temps libre, quand elle n’est pas occupée à donner les bons pronostics de l’Euro (sans l’aide de sa cadette, promis !), elle écume les salles de sport et la campagne yvelinoise. Amoureuse des belles lettres, elle vient de publier son premier roman “Les Boukarous de Suzy The Queen” aux éditions La Vie est Belle, et rêve de décrocher le prochain Goncourt des Lycéens.

     

    bruno_daleleBruno Dalèle - Maquettiste

    Dessinateur, musicien, chanteur, auteur... : si Bruno Dalèle a de multiples talents, pour Archimag,  il exerce celui de correcteur et graphiste. Chaque mois, il se connecte au back-office d’Archimag.com où les articles du prochain numéro l’attendent. A lui la chasse aux fautes d'orthographe et aux phrases mal construites, la mise en page d’articles souvent trop longs et les propositions de photo pour la couverture. Et idem pour les guides pratiques. Mais pas de risque de burn-out, ses deux chiens sont toujours là pour l’emmener faire une promenade !

     

    Yves-BarrosYves Barros - Dessinateur

    Dessinant pour un magazine qui parle beaucoup de dématérialisation, Yves Barros reste un grand consommateur de papier. C'est pourtant par mail que ce télétravailleur bordelais amoureux du littoral landais reçoit les commandes de ses dessins. Il s'empresse d'imprimer les articles à illustrer, les lit, surligne, souligne et commence à griffonner. Une idée prend forme, il la dessine au propre, la scanne, la colorie (sur écran, tout de même) et l’envoie à la rédaction. Le mensuel est un travail collectif, “moi, je suis tout seul dans une équipe !”, commente-t-il. De quoi exacerber son regard décalé sur les TIC.

     

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    21
    C'est le taux de lecteurs français qui lisent un ouvrage sur liseuse, sur tablette ou sur téléphone.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.