montagelogosweb.gif

Si l’open data est peu à peu devenu une obligation, nombre d’entités publiques peinent à le mettre en oeuvre. En cause : des données mal ou non identifiées, peu ou pas qualifiées et même parfois non valides. 

Depuis le droit d’accès aux documents administratifs (loi de 1978), les obligations légales et réglementaires en matière d’open data n’ont cessé de se renforcer. Mettre à disposition des données gratuites et fiables constitue l’objet d’une politique publique. Ne pas s’y plier est facteur de risques : détérioration ou perte de données, non valorisation de données (frein à leur réutilisation pour de nouveaux services), image négative vis-à-vis des citoyens ou usagers (manque de transparence…). En outre, cela entretient une crainte quant à la disponibilité des données personnelles, au respect de la confidentialité des données ou à leur anonymisation.

Lors de ce focus de la rédaction d’Archimag, Denis Berthault, président du Groupement français de l'industrie de l'information (GFII), expert open data à Cap Digital, expliquera les enjeux et perspectives de l’open data pour les entités publiques productrices.

La société Numen montrera comment le secteur public, les collectivités et le secteur parapublic peuvent concrètement parvenir à extraire leurs données pour leur diffusion publique.

Plus concrètement encore, deux retours d’expérience apporteront une illustration des bonnes pratiques à mettre en oeuvre. Ce sont les cas, d’une part, du l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), avec l’exemple des liasses ou déclarations fiscales et de leurs données, faisant l’objet d’une modélisation graphique, et, d’autre part, du ministère de la Transition écologique et solidaire, avec le géoportail de l’urbanisme.

Pour vous inscrire gratuitement à cet événement spécialisé, merci de compléter le formulaire ci-dessous :

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.

Le chiffre du jour

63
C'est le part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

Recevez l'essentiel de l'actu !