Publicité

Twitter : modifier un message après publication sera bientôt possible

  • oiseau_twitter.jpg

    oiseau-twitter
    Cette nouvelle fonctionnalité ravirait les community managers, parfois piégés par des tweets n'ayant pas été correctement relus... (Uncalno via Visual hunt / CC BY)
  • Après l'assouplissement récent de la limitation du nombre de caractères, Twitter semble poursuivre la décontraction de son fonctionnement.

    Besoin de renouvellement. De nouveautés. D'améliorations. La bonne résolution de Twitter pour 2017 serait-elle d'atteindre enfin la rentabilité - ce qui n'a jamais été le cas depuis sa création en 2006 - ? Actuellement à la recherche d'un repreneur, sans que les candidats se bousculent au portillon, et devant faire face à une stagnation de ses membres, le réseau social poursuit dans sa lancée d'un assouplissement de son fonctionnement.

    Il annonce  en effet une fonctionnalité prochaine que la majorité de ses utilisateurs réclamaient depuis lontemps : la possibilité d'éditer un message, et donc de le modifier, après sa publication, ce que propose Facebook depuis longtemps déjà.

    Pas si simple à mettre en place

    Le site de microblogging a consulté ses membres la semaine dernière sur les fonctionnalités qu'ils souhaiteraient voir créées en 2017. Et c'est bien cette modification des posts après leur publication qui est arrivée en tête de liste.

    Une option pourtant pas si simple à mettre en place compte tenu du principe même de Twitter, basé sur les retweets de tweets, c'est à dire sur le partage de messages : à l'heure des rumeurs et de la désinformation, quand Twitter tient justement à sa réputation de réseau social d'actualité, il pourrait être dangereux de permettre la modification d'un tweet alors que celui-ci a déjà été partagé des dizaines de fois.

    Mais Twitter y pense

    L'actuel président de Twitter, Jack Dorsey, a confirmé que l'édition de tweets après leur publication était un besoin et que le réseau social y réfléchissait sérieusement, tout en évoquant quelques (nécessaires) possibles restrictions : les modifications, qui pourraient n'être permises que sur un laps de temps assez court (le temps de corriger une faute d'orthographe, ou un lien) seraient probablement indiquées par une mention "modifiées" ou au moins consultables via un historique.

    Aucune date n'est pour le moment annoncée et rien ne dit que nous pourrons dès cette année modifier un tweet publié sans avoir été relu... Patiense ! Patience !

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.