Publicité

Macron, Hollande, Veil : leurs archives sont entrées aux Archives nationales en 2018

  • arcnat_ent.jpg

    Archives publiques et archives privées sont en(Pixabay / kropekk_pl)
  • Plus de 3 kilomètres linéaires de documents physiques et près de 5 To de données numériques ont été versés aux Archives nationales par le pouvoir exécutif et les opérateurs nationaux.

    3,4 kilomètres de documents sur supports traditionnels (papiers, photographies, calques...) et 4,8 To de documents électroniques ou audio-visuels sont entrés aux Archives nationales en 2018. Ces volumes concernent les versements en provenance de la présidence de la République, des ministères et des opérateurs nationaux "qui sont entrés par la voie ordinaire".

    2018 a vu la suite des versements de la présidence de la République de François Hollande. On y trouve notamment les archives du Secrétaire général adjoint de l'Elysée Emmanuel Macron. Pour la période 2012-2014, les dossiers de M. Macron représentent un total de 12,71 mètres linéaires. Les vidéos du site web de la présidence de la République ont représenté quant à elles 158 Go pour la période 2012-2017. Soit un volume bien supérieur à celui de la base de gestion du courrier du service de la correspondance présidentielle : 119 Go pour la même période 2012-2017.

    Archives privées

    Du côté des archives privées, plus d'un kilomètre d'archives sont entrées "par voie d'achat, de don ou de dépôt" en 2018. Les archives professionnelles et personnelles de Simone Veil (correspondance, photos) produites dans le cadre de ses activités ministérielles représentent 18,47 mètres linéaires.

    Quant aux seize thèses de la promotion 2018 de l'Ecole nationale des chartes, elles représentent 1 mètre linaire sous le numéro d'entrée 20180492.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif