Refonte de l’Observatoire des dérogations pour la transparence de l’accès aux archives  

  • refonte-observatoire-derogations-transparence-acces-archives_.jpg

    Refonte-Observatoire-derogations-transparence-acces-archives  
    L’Observatoire des dérogations pour la transparence de l'accès aux archives refondu et enrichi. (freepik/pch.vector))
  • Depuis 2003, le ministère de la Culture publie un Observatoire des dérogations pour la transparence de l’accès aux archives. Véritable outil d’analyse et de pilotage, celui-ci a été entièrement refondu et enrichi. 

    Dans un souci de transparence, l’Observatoire des dérogations a pour vocation de rendre compte de la politique en matière d’accès aux archives publiques non librement communicables. Il est dressé chaque année depuis 2002 par les Archives de France

    L'objectif, mettre en évidence les principales caractéristiques des données concernant les demandes de consultation d’archives publiques. Parmi ces caractéristiques, nous retrouvons le volume des demandes, leurs démarches, leurs délais de traitement, les fonds sollicités, ou encore, les réponses apportées. 

    Désormais, l’Observatoire des dérogations ajoute de nouveaux indicateurs qualitatifs et quantitatifs. Ces derniers mettent en avant par exemple : la mise en œuvre de la procédure d’accès anticipé aux archives non librement communicables, la typologie des documents, mais aussi le secteur d’activité des administrations qui produites les archives demandées. 

    Consulter les archives publiques 

    Les archives publiques sont librement communicables dès leur création et pour tout le monde. Pour les consulter, il suffit de réaliser une demande. Par ailleurs, les documents qui portent atteinte à des secrets protégés par la loi ne peuvent être communiqués avant certains délais. 

    Il est toutefois possible de formuler, avant l’expiration de ces délais, une demande d’accès anticipé pour consulter des documents au titre de l'article L. 213-3 du Code du patrimoine. Cette procédure permet à des chercheurs, des étudiants ou des particuliers de se servir des documents d’archives pour leurs recherches. Notons qu’en 2021, près de neuf demandes sur dix ont reçu une réponse favorable. 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    archives-numeriques-bonnes-pratiques
    Disposer d’archives numériques est une opportunité pour valoriser ses fonds. Une démarche qui vaut autant pour les organismes publics que pour ceux du privé. Valorisation en ligne, via les réseaux sociaux, réalisation d’une exposition virtuelle, etc. : cela est une affaire de stratégie, de ciblage et de réflexion sur les usages. Vient alors la mise en oeuvre.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    archives 2021.PNG

    Indispensable

    Bannière BDD.gif