Record de fréquentation pour les Archives nationales en 2023

  • archives_expo.jpg

    Record-frequentation-Archives-nationales-2023
    Plus de 343 000 visiteurs ont visté les Archives nationales en 2023 (Archives nationales)
  • Tous publics confondus, les différents sites des Archives nationales ont attiré plus de 343 000 visiteurs l'an dernier soit une hausse de 55 % sur un an.

    Avec plus de 343 000 visiteurs, l'année 2023 fait figure de millésime exceptionnel pour les Archives nationales. Tirée par le public des expositions qui représente 300 000 personnes, la fréquentation de l'institution doit beaucoup à l'exposition Louis XVI, Marie Antoinette et la Révolution, et son cycle de conférences qui ont attiré plus de 120 000 visiteurs. "Un niveau jamais atteint à l’hôtel de Soubise et presque un maximum pour garantir un confort de visite" précisent les Archives nationales.

    Autre succès, l'exposition consacrée à la Loi portant abolition de la peine de mort en 1981 a enregistré 110 000 entrées.

    7 500 lecteurs et 32 650 séances de travail

    Les salles de lecture de Paris et de Pierrefitte-sur-Seine, quant à elles, ont accueilli 7 500 lecteurs différents soit une hausse de 4 % par rapport à 2022. Ces usagers ont consulté 120 000 cartons, registres ou dossiers, lors de 32 650 séances de travail. "Il s’agit d’un retour à la fréquentation observée avant la crise épidémique" constatent les archivistes. "Le public qui fréquente nos salles de lecture est essentiellement constitué de chercheurs, d’étudiants et d’universitaires, mais aussi de généalogistes professionnels ou amateurs" précise Bruno Ricard, directeur des Archives nationales, dans un entretien récemment accordé à Archimag.

    Même retour à la fréquentation d'avant la crise épidémique pour le jeune public : les Archives nationales ont accueilli 10 000 scolaires dans les sites de Paris et de Pierrefitte-sur-Seine, soit une hausse de 20 % par rapport à 2022.

    Sur le même thème : Bruno Ricard, directeur des Archives nationales : "L'expertise des archivistes ne sera jamais remplacée par l'intelligence artificielle"

     

     


       

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formations Archives 2025

    Indispensable

    Bannière BDD.gif