L’Université Pierre et Marie Curie résilie son contrat avec Elsevier

Université Pierre et Marie Curie. noniq

 

L’Université Pierre et Marie Curie (Paris) passera aux archives ouvertes dès 2011 et suspend son abonnement à SciencesDirect, un bouquet de revues scientifiques en ligne commercialisé par Elsevier.

Cette annonce entre l’une des premières universités françaises et le leader mondial de l’édition scientifique révèle des rapports de force de plus en plus violents.

 

Clause abusive


Concrètement, l’achat de ces ressources est contractualisé par le consortium Couperin, qui regroupe un bon nombre d’universités. Suite à ce refus, Elsevier a  fait de nouvelles propositions à l’université Pierre et Marie Curie. Des propositions jugées inacceptables « car continuant à prévoir le maintien du même chiffre d’affaires que celui des années précédentes », justifie Isabelle Kratz, directrice de la bibliothèque de l'université. Elle juge aussi que l’offre de bouquets proposé par l’éditeur comporte des titres dont l’intérêt scientifique n'est plus suffisant.

Nous approfondissons le sujet dans le dossier de novembre d'Archimag (numéro 239).
 

Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.