Mobilisation autour de l'ouverture des bibliothèques le soir et le dimanche

Les pétitionnaires demandent aux bibliothèques de s'adapter aux horaires des usagers Archimag

 

Bibliothèques Sans Frontières lance une pétition afin de calquer les horaires d'ouverture des établissements français sur les meilleurs standards européens.

A quelques semaines des élections municipales, l'association Bibliothèques sans Frontières (BSF) lance une pétition afin d'obtenir une extension des horaires d'ouverture des bibliothèques. Elle demande en particulier l'ouverture des bibliothèques publiques le dimanche, en soirée et pendant les vacances scolaires. 

"On n'apprend pas, on ne crée pas à horaire fixe, entre 9h30 et 18h, du lundi au samedi !" souligne l'association qui pointe ainsi l'inadaptation des horaires actuels calqués sur ceux des bureaux. BSF souhaite également systématiser une coordination entre bibliothèques municipales et bibliothèques universitaires afin d'offrir une continuité de services. 

100 heures par semaine... à Copenhague

Selon BSF, les bibliothèques publiques françaises ouvrent entre 30 et 40 heures par semaine selon les villes contre 100 heures à Amsterdam ou Copenhague. Quant aux bibliothèques universitaires états-uniennes, elles restent ouvertes 20 heures sur 24 et parfois 24 heures sur 24 en période d'examens. A titre de comparaison, seulement trois établissements parisiens sur 69 sont ouverts le dimanche.

Les organisateurs de la pétition se fixent un objectif de 10 000 signatures. A ce jour, 270 personnes ont déjà signé l'appel dont les écrivains Erik Orsenna, Geneviève Brisac, Catherine Cusset ainsi que des universitaires (Pascal Ory, Patrick Weil...) et l'ancien footballeur Lilian Thuram.

Cet appel a par ailleurs été adressé à Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur, Vincent Peillon, ministre d el'Education et François Lamy, ministre de la Ville ainsi qu'aux maires et aux candidats de tous les partis aux élections municipales.

Le chiffre du jour
C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.