Article réservé aux abonnés Archimag.com

Mobilier de bibliothèque : comment choisir les rayonnages de votre établissement ?

  • 287 3_5 que choisir rayonnage illust Demco BTE.jpg

    Modèle de rayonnage proposé par la société Demco. (DR)
  • Donner du plaisir aux usagers et aux bibliothécaires est désormais possible grâce aux progrès réalisés par les éditeurs de rayonnages. Couleurs, matériaux et formes sont personnalisables à l'infini et permettent d'attacher une forte identité visuelle aux bibliothèques. Voici un panorama des équipements les plus en vue du moment (le tableau comparatif des différents fabriquants est disponible en téléchargement à la fin de cet article).

    Lors du dernier congrès de l'Association des bibliothécaires de France qui s'est tenu à Strasbourg au mois de juin dernier, la fine fleur des éditeurs de mobilier de bibliothèque était présente. Rivalisant de couleurs, de formes et de matériaux, leurs produits contribuent à l'identité visuelle des bibliothèques : couleurs vives pour les sections jeunesse, tons plus sombres chez les adultes... Il y en a pour (presque) tous les goûts.

    Sont présentés ici une douzaine d'éditeurs parmi les plus connus de la place ; leurs produits sont proposés en deux sous-catégories : rayonnages pour les espaces de lecture et rayonnages dédiés à la réserve.

    Bonne nouvelle pour les bibliothèques qui veulent personnaliser leurs rayonnages, toutes les gammes de couleurs sont désormais autorisées. Certains éditeurs proposent en effet "toutes les couleurs au choix du client". Ce sur mesure se fait sur la base du célèbre nuancier RAL (Reichsausschuß für Lieferbedingungen) qui compte aujourd'hui 1 687 couleurs codifiées contre une quarantaine à sa création en 1927. Avec un tel spectre chromatique, les établissements pourront facilement se distinguer les uns des autres ! Comme le montre le tableau ci-après, une bonne partie des fournisseurs ont décidé d'adopter le nuancier RAL. 

    Simple ou double face

    Du côté des dimensions, les éditeurs ont opté pour la variété afin de répondre aux demandes hétérogènes des bibliothèques. Il convient donc de lire attentivement les catalogues avant tout engagement et ne pas seulement prendre en considération le prix indiqué : "Compte tenu des différences de dimension entre les rayonnages qui peuvent également être proposés en simple ou double face, il est difficile d'établir une comparaison tarifaire autrement qu'en...

    rapportant le prix au mettre linéaire de tablette", explique Jocelyn Barbey, responsable du bureau d'études et opérations chez USM. Les établissements qui possèdent des collections d'ouvrages grand format du type atlas ou antiphonaires (imposants livres liturgiques catholiques rassemblant les chants de l'office) pourront se tourner vers des modèles XXL qui affichent une profondeur de 50 cm au lieu des 30 cm habituellement constatés.

    Point important, la modularité est proposée par la quasi-totalité des fournisseurs. Elle permet de faire face à des évolutions de besoins, ce qui ne manque jamais d'arriver dans une bibliothèque.

    Phénomène apparu récemment, certains équipementiers dotent leurs rayonnages de systèmes d'éclairage Led intégrés. Est-ce indispensable ? Ces touches de lumière apportent une incontestable valeur esthétique, mais force est de constater qu'à ce jour peu de bibliothèques adoptent de tels équipements. Le prix n'est souvent disponible que sur devis.

    Rayonnages fixes et mobiles 

    Du côté des rayonnages dédiés à la réserve, la dimension cosmétique importe moins. Les fournisseurs proposent soit des rayonnages fixes, soit des rayonnages mobiles, parfois les deux. 

    Côté normes et certifications, on trouve de nombreuses références : Iso 9001, Iso 14001, EN-NF 15095, EN-NF 15635, PEFC, NF Education... Sans surprise, les deux premières sont les plus répandues : la norme Iso 9001 définit une série d'exigences portant sur la mise en place d'un système de management de la qualité ; la norme Iso 14001, quant à elle, est orientée management environnemental. Les autres certifications apparaissent de façon plus marginale. 

    Notons enfin que les éditeurs ne se limitent pas aux seuls rayonnages. Ils sont de plus en plus nombreux à proposer du matériel d'assise (chaises, banquettes, poufs...), des tables de lecture, des bacs à albums ainsi qu'une large gamme d'accessoires.

    <<< Télécharger le tableau comparatif des fabriquants de rayonnages pour bibliothèque >>>

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Au sommaire

    - Lad, Rad, OCR, ICR : tendances, opportunités​
    - Programmer, une compétence indispensable ?
    - Trouver taxonomie, thésaurus ou ontologie à son pied​
    - Un rayon de soleil dans les bibliothèques​​

    DOSSIER Démat des factures : passage à l'acte​

    Si la technologie est depuis longtemps disponible, le vrai démarrage de la dématérialisation de la facture reste encore à venir. C’est surtout l’État qui donne l’exemple, tout en prenant des mesures contraignantes vis-à-vis de ses fournisseurs...

    Et aussi :
    - Travailler son lobbying​​
    - Neutralité et loyauté des plateformes numériques
    - La Cour de cassation reconnaît le vol d’information​​
    - Favoris : outils de datavisualisation
    - Camille Duvin, la veilleuse qui ne perd pas le nord​
    - Rencontre avec Divina Frau-Meigs : "nous sommes tous des individus-médias"
    - Aldo Manuzio, le plus grand des éditeurs
    + Archimag store et Archi...kitsch

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere-archimag_2_0.gif

    doc 2020.PNG

    banniere GP52 web.png