Publicité

Océane Consulting Data Management donne du sens au Big Data

  • oceane-consulting-data-management-big-donnees-bigdata.png

    oceane-consulting-data-management-bigdata-donnees-big
    En exploitant correctement les données, les entreprises peuvent gagner du temps et de l'argent, notamment en prévenant les pertes. (DR)
  • Spécialiste du traitement des données, Océane Consulting Data Management est bien placé pour savoir que le Big Data est en train de révolutionner notre quotidien. En effet, de plus en plus d’entreprises tendent à exploiter les données pour proposer des services et produits innovants. Mais le Big Data peut aller encore plus loin, et servir au sein même des organisations. Encore faut-il savoir comment gérer et exploiter les données…   

    Depuis plusieurs années déjà, les données sont perçues par les entreprises comme une véritable mine d’or, permettant de mieux comprendre leur environnement et les attentes de leurs clients, communiquer plus efficacement, anticiper des besoins, etc. Pour autant, la révolution Big Data, annoncée depuis longtemps, peine à se mettre en marche.

    Des données encore trop peu exploitées

    Employée à tort et à travers, l’appellation Big Data s’appuie sur 5 piliers : les volumes, la véracité, la variété, la vélocité et la valeur. Ces données suggèrent des volumes d’informations importants, généralement non structurées. Elles s’opposent en cela aux données propres aux entreprises, qui, elles, sont structurées. Et si rien n’empêche de faire de l’Intelligence artificielle basée sur des données d’entreprise, le Big Data offre néanmoins de nombreuses applications possibles, dont certaines commencent déjà à révolutionner notre quotidien : voitures autonomes, télémédecine assistée par des robots, corrélation des prescriptions médicales avec les données de pollution, analyse de sols avec détection des couches et des mauvaises herbes, etc.

    Le Big Data au service de la maintenance prédictive

    Les possibilités offertes par le Big Data ne se cantonnent pas qu’aux produits et services à destination des clients. En effet, les organisations ont tout intérêt à récupérer des données externes pour les mettre au service de leur propre performance. Entre autres, le Big Data est mis à contribution pour réaliser de la maintenance préventive : grâce aux données, les pannes peuvent être anticipées et évitées, de même que les coûts qui y seraient liés. Plus globalement, le Big Data offre la possibilité d’économiser du temps et de l’argent en prévenant les pertes, à condition que l’entreprise soit en mesure de contenir, gérer et exploiter les données.

    Comprendre les attentes des utilisateurs avant tout

    La première étape, pour les organisations, est de déterminer les données qui ont de la valeur pour elles.

    « Il y a un important travail à faire avec les métiers pour essayer d’identifier les données qui ont une incidence sur les métiers ou le chiffre d’affaires. Il faut commencer par des choses assez simples (les achats de matières premières, par exemple), qui peuvent avoir des conséquences importantes. Certaines entreprises disposent d’une pléthore de données, mais n’ont pas encore fait le lien entre leurs métiers et le Big Data. Le plus important, c’est d’aller travailler avec les utilisateurs, leur expliquer l’intérêt du Big Data et de l’Intelligence artificielle, comprendre les métiers. Il faut se poser les bonnes questions avant de mettre en place une structure Big Data », recommande Dominique Costardi, directeur associé Big Data & Intelligence artificielle chez Océane Consulting DM.

    Un accompagnement sur-mesure pour tous les acteurs

    Pour s’assurer de pleinement tirer profit du Big Data, les organisations ont tout intérêt à s’associer à des experts du secteur, à l’instar d’Océane Consulting DM, qui se distingue par une approche avant tout centrée sur les métiers de la structure. Le spécialiste du Big Data dispose pour ce faire d’une équipe pluridisciplinaire, toujours au courant des dernières innovations, disposant de toutes les compétences nécessaires pour mener à bien un projet IA ou Big Data. Océane Consulting DM se charge également de la restitution de l’information, y ajoutant une vraie valeur ajoutée au service des projets IA. Cerise sur le gâteau : l’entreprise s’engage sur des prédictions, des indicateurs de réussite de projet – une preuve supplémentaire de ses convictions quant aux business de ses clients.
     
    Pour répondre au mieux aux besoins de ces derniers, Océane Consulting DM propose 4 modes d’intervention : des missions d’expertises ponctuelles chez le client (expertise technique et produits, assistance à maîtrise d’ouvrage, etc.), des projets au forfait, un centre de services et maintenance, et un engagement quant au succès du projet.

    « Ce qui fait notre différence, c’est notre humilité face aux clients, notre compréhension des métiers et notre expertise. Nous disposons également d’un plateau de développement à Rennes de plus de 40 consultants. C’est une de nos forces, aussi, de pouvoir, et encore plus durant la crise sanitaire, compter sur une structure qui travaille déjà en délocalisé depuis plus de 10 ans et qui maîtrise les forfaits à distance », conclut Dominique Costardi.

     

    logo_oceane_consulting.png

    Contacts
    Océane Consulting Data Management
    8, rue de Choiseul
    75002 Paris
    dm.oceaneconsulting.com

    Dominique COSTARDI
    dcostardi@oceaneconsulting.com
    06 62 73 14 06
     
    Thomas SOCCOL
    tsoccol@oceaneconsulting.com
    06 73 98 13 82


     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.
    Publicité

    Couv demat 2020.png