Publicité

Docaposte entre au capital d’Adobis Group pour un traitement sécurisé des données de santé

  • docaposte-entre-au-capital-adobis-group-pour-traitement-securise-donnees-sante.jpg

    Docaposte-entre-au-capital-Adobis-Group-pour-traitement-securise-donnees-santé
    Docaposte entre au capital d’Adobis Group, et renforce son offre dans le traitement sécurisé des données de santé
  • Docaposte, société proposant une gamme d’offres pour gérer les échanges professionnels de documents, annonce son entrée à hauteur de 30%, au capital d’Adobis Group, éditeur de logiciels dans le traitement et la mise en valeur de données.  

    Adobis Group possède une solution appelée DataChain. Couvrant les besoins du Small au Big Data, pour tous les métiers, cette solution consiste à assurer la sécurité et la traçabilité de la donnée dès sa collecte au sein d’une chaîne de valeur complète et opposable.  

    L’apport d’Adobis Group permet à Docaposte de développer le domaine de la santé dans ses priorités stratégiques et son offre dans le traitement des données de santé. 

    Des projets antérieurs communs  

    Par le passé, les deux sociétés ont déjà plusieurs fois l’occasion de collaborer sur différents projets. En 2020, par exemple le site MaladieCoronavirus.fr est co-fondé par Docaposte et Adobis Group. Toujours dans le secteur de la santé, ce site permet d’aider les usagers à interpréter au mieux leurs éventuels symptômes liés à la Covid-19.  

    Quels sont les objectifs futurs ?  

    “La montée de Docaposte à notre capital va nous permettre de conforter notre position d’éditeur BigData avec notre solution DataChain, tout particulièrement adaptée au secteur de la santé”, déclarent Stephan Jeanneau et Sandra Mathieu, dirigeants - fondateurs d’Adobis Group. 

    Le développement du domaine de la santé est une des priorités stratégiques de Docaposte d’ici 2025. Docaposte compte renforcer son offre dans l’exploitation sécurisée des données de santé à destination des opérateurs et des industriels du secteur. 

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png