Publicité

L'Ecole des chartes lance un partenariat avec deux universités africaines

  • enc_ebad.jpg

    Moustapha Mbengue, directeur de l’EBAD et Michelle Bubenicek, directrice de l’École nationale des chartes (© Université Senghor)
  • La "Déclaration d'Alexandrie" signée par l'ENC, l'EBAD de Dakar et l'Université Senghor prendra la forme d'une coopération en matière de formation et de recherche.

    L’École nationale des chartes, l’École des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (EBAD de Dakar, Sénégal) et l’Université Senghor (Alexandrie, Égypte) ont annoncé leur intention de créer un consortium de formation à la conservation des mémoires et patrimoines écrits en Afrique.

    Cette "Déclaration d'Alexandrie" prendra la forme de plusieurs actions : partage des réseaux de professionnels, d’enseignants et de chercheurs, accompagnement pour la construction de parcours de formation et de recherche, organisation d’actions de formation continue à destination des professionnels des archives, bibliothèques et musées, construction d’outils numériques.

    Label "Chaire Unesco"

    Le document signé par les trois institutions évoque également l'élargissement de ce partenariat à d'autres universités africaines. 
    La "Déclaration d'Alexandrie" va désormais faire l'objet de plusieurs actions complémentaires : finalisation de l'accord-cadre, appels à projets, conception d'un avenant au dépôt d'une candidature au label "Chaire Unesco".

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !
    Publicité

    Veille 2020.PNG