Publicité

Plan d'action pour la Justice : la numérisation s'accélère

  • plan-action-ministere-justice-numerique.png

    plan-action-ministere-justice
    Le nouveau plan d'action du ministère de la Justice se penche sur le défi du tout numérique.
  • Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a annoncé ce jeudi 5 janvier 2023 les grandes lignes de son "plan d'action" en 60 mesures pour améliorer le fonctionnement de la justice. La feuille de route du Garde des Sceaux prévoit notamment l'accélération de la numérisation et la fin du papier au sein de la Chancellerie d'ici 2027.

    La justice est trop “lente” et trop “complexe” selon la majorité des citoyens interrogés à travers la plateforme participative ParlonsJustice.fr. En réponse, le Garde des Sceaux souhaite revoir l’organisation de son ministère. Une réforme qui passe par l'accélération de la numérisation : “Nous devons relever le défi par un plan de transformation numérique avec un horizon clair fixé pour 2027 : un ministère de la Justice entièrement numérisé.” Le ministre se lance, dans la lignée de son plan de transformation numérique élaboré en 2017, dans le défi du zéro papier.


    Transformation numérique de la Justice

    Ce n’est pas tout. Eric Dupont-Moretti assure que d’autres efforts sur le plan numérique seront engagés. Ainsi, le ministère souhaite renforcer et sécuriser ses réseaux, accélérer des améliorations des logiciels métiers, ou encore recruter des techniciens informatiques dans toutes les juridictions. “Ces mesures sont à mes yeux un enjeu prioritaire”, assure le Garde des Sceaux. 
    Le ministère compte également se doter d’une application pour smartphone. Accessible dès le mois d’avril prochain, cette application donnera la possibilité aux justiciables d’obtenir des informations sur le fonctionnement de la justice : simulateurs, indicateurs, etc.
     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.