Article réservé aux abonnés Archimag.com

Ebooks : le livre numérique en bibliothèque à la rencontre de ses lecteurs

  • ebook_lecteur.jpg

    ebook-lecture
    À Paris, les bibliothécaires ont récemment célébré le premier anniversaire du prêt de livres numériques. Du 13 octobre 2015 au 13 octobre 2016, un total de 53 000 prêts a été recensé dans l’ensemble du réseau parisien. (pamhule via Visualhunt / CC BY-NC)
  • Plusieurs milliers de bibliothèques proposent aujourd'hui à leurs usagers d'accéder à la lecture numérique. Ce nouveau service semble en passe de trouver son public, mais il doit impérativement être accompagné d'une assistance aux lecteurs.

    barros_ebookEt de 100 ! Au mois d'octobre dernier, le réseau PNB (Prêt numérique en bibliothèque) enregistrait l'arrivée de la centième bibliothèque partenaire : la médiathèque départementale de la Drôme. "Au total, en comptant toutes les bibliothèques liées à un réseau, ce sont les usagers de plus de 2 000 bibliothèques qui ont désormais accès au prêt numérique en bibliothèque en France, en Belgique et en Suisse via le dispositif PNB", se réjouit Dilicom l'opérateur technique de PNB. Et Dilicom est optimiste pour le proche avenir : "Le réseau continue son développement puisqu’il devrait comptabiliser plus de 120 bibliothèques et dépasser les 200 000 demandes de prêt à la fin de l’année [2016]".

    Mais du côté des usagers qu'en pense-t-on ? Que sait-on de leurs attentes ? Comment s'approprient-ils les liseuses et tablettes mises à leur disposition ? Ont-ils totalement migré vers le numérique ou continuent-ils de lire au format papier ? Lors d'une journée d'étude organisée au printemps dernier par Réseau Carel, plusieurs bibliothécaires ont fait part des réactions des lecteurs face à l'offre de lecture numérique.

    Au sein du réseau de lecture publique de la région de Brumath (Bas-Rhin), les premiers retours d'expérience ont fait apparaître un mouvement qu'il convient de prendre au sérieux : les lecteurs ont besoin d'accompagnement aussi bien pour apprendre à manier les liseuses qu'à procéder au téléchargement des fichiers. Bonne nouvelle : le public le plus âgé ne rejette pas le livre numérique. Au contraire, il apprécie la légèreté des liseuses mises à sa disposition et plébiscite la possibilité d'ajuster la police de caractères. En revanche, toutes générations confondues, les usagers regrettent que l'offre numérique ne soit pas aussi importante que l'offre papier.

    Des ateliers pour accompagner les usagers

    A Grenoble, les bibliothécaires dressent un constat similaire : "Les lecteurs les plus âgés apprécient de pouvoir grossir les caractères et la possibilité d'accéder à des titres récents sans attendre plusieurs mois comme c'est le cas avec le livre papier", explique Guillaume Hatt du service informatique des bibliothèques municipales de Grenoble. Un même titre peut en effet être emprunté simultanément... sauf pour les ouvrages publiés par le Groupe Hachette qui impose un jeton unique là où d'autres éditeurs acceptent plusieurs dizaines d'emprunts simultanés. "Les usagers ne comprennent pas ce système", constate le bibliothécaire. 

    Lancé en 2013, le projet Bibook de Grenoble est devenu pleinement opérationnel au mois de septembre 2014. Bibook compte désormais près de 2 000 inscrits au service numérique sur environ 36 000 inscrits dans l'ensemble du réseau municipal. Plus de 20 000 prêts ont déjà été enregistrés (au....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Archimag
    La veille est une discipline bien installée, mais parfois ronronnante, quand elle n’est pas prise de doute sur son efficacité ou sa place dans l’organisation. Dès lors, il est temps de faire un peu d’introspection et de se réinterroger sur son métier et ses pratiques.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    21
    C'est le taux de lecteurs français qui lisent un ouvrage sur liseuse, sur tablette ou sur téléphone.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.