Article réservé aux abonnés Archimag.com

La RPA ou quand les robots cliquent à votre place

  • robot_clic.jpg

    robot-ordinateur
    La promesse des solutions de RPA : automatiser un volume important de travaux manuels de saisie informatique. (Freepik)
  • Sommaire du dossier :

     

    Les robots sont partout. Y compris dans les applications documentaires. Et avec la RPA (robotic process automation ou automatisation robotisée des processus), récemment apparus dans le milieu de l’ingénierie documentaire, ils devraient se répandre avec une belle promesse en ligne de mire : automatiser un volume important de travaux manuels de saisie informatique. Zoom sur deux éditeurs de solutions de RPA : UiPath et Contextor. 

    UiPath

    + Repères innovation

    • Pourcentage du chiffre d’affaires consacré à la R&D : 20 %
    • Effectif dédié à la R&D dans l’entreprise : 156 sur environ 1 000 collaborateurs
    • La démarche innovante de UiPath en quelques chiffres : 2 prix (AIconics Awards et CogX 2018 Awards) ; plateforme RPA avec 3 à 4 versions par an (mises à niveau concernant la flexibilité, la sécurité, l’ergonomie, etc.)

    Site web 

    Questions à l’équipe de UiPath.

    UiPath et la quête de l’automatisation maximale

    UiPath Studio étant modulaire et facile à utiliser, le déploiement de robots supplémentaires se fait très facilement. Nous avons déjà déployé plus de 15 000 robots. Nous améliorons progressivement notre plateforme pour permettre plus d’évolutivité, notamment en ajoutant des robots auto-apprenants (grâce au machine learning).

    UiPath et la collaboration

    La collaboration n’est pas directement intégrée dans notre R&D produit, mais nous conseillons et soutenons nos clients dans la construction de leur centre d’excellence RPA. Ceux-ci réunissent tous les collaborateurs et fonctions impactés ou nécessaires à la mise en place de la RPA, l’objectif étant de promouvoir et d’éduquer les collaborateurs à l’automatisation et de favoriser son acceptation.

    UiPath et la sécurité

    Avec la dernière version UiPath 2018.2, le code source est entièrement vérifié Veracode et protégé contre une intrusion potentielle, ainsi que des vulnérabilités dans la plateforme UiPath et dans les codes tiers.

    Dernières innovations en date

    L’intégration de plus en plus poussée de l’IA et du machine learning. Notre base de clients peut désormais tirer parti des modèles d’apprentissage automatique Python (ML) directement depuis UiPath Studio tout en concevant leurs processus. Nous avons également intégré le traitement en langage naturel de Stanford (The Stanford NLP Group) dans un nouvel ensemble d’activités : analyse de texte, extraction d’entités, automatisation des processus en capturant l’intention du contenu non structuré dans les e-mails et les documents...


    Contextor

    + Repères innovation

    • Pourcentage du chiffre d’affaires consacré à la R&D : 20 %
    • Effectif dédié à la R&D dans l’entreprise : 6 équivalents temps plein (ETP)
    • La démarche innovante de Contextor en quelques chiffres : 3 versions d’évolution et 1 nouveau produit ou service par an ; en 2016 nous avons remporté le Hackathon organisé par le groupe BNP Paribas ; pour étendre le spectre d’usage de notre solution afin d’aller vers l’automatisation intelligente ou « cognitive automation », nous avons établi des partenariats avec des acteurs de l’IA (start-up spécialisées dans la reconnaissance d’écriture manuscrite, les chatbots, le traitement du langage naturel et grands groupes comme IBM avec Watson)

    Site web 

    Questions à l’équipe de Contextor.

    Contextor et la quête de l’automatisation maximale

    Si les attentes sont fortes de ce côté-là, une automatisation très poussée peut s’avérer complexe. En général, nos clients préfèrent une automatisation « raisonnable », qui couvre 80 % des cas et laisse l’humain gérer 20 % d’exceptions, plutôt que d’aller chercher une automatisation intégrale, qui induit un délai de mise en place plus important et de vrais risques sur le projet.  

    Contextor et la collaboration

    La coopération, qu’elle se fasse en interne ou en externe, est déjà assez couverte par les outils de type workflow-BPM, que l’irruption des automates vient perturber. De nouvelles pistes sont étudiées pour faire coopérer ces ensembles. Ainsi nous avons établi un partenariat avec Itesoft, acteur historique du business process management, car nos solutions sont très complémentaires.

    Contextor et la sécurité

    Chez nos clients, la RPA apporte beaucoup en matière de respect des règles de conformité. C’est particulièrement crucial dans les secteurs réglementés que sont la banque, la finance et l’assurance, où le non-respect de procédures très strictes peut entraîner un véritable risque pour l’entreprise.

    Dernière innovation en date

    Notre R&D travaille actuellement sur deux chantiers :

    • la mise au point d’un outil de process mining, capable de mieux redéfinir les processus actuels et d’identifier les gisements d’automatisation ;

    • un outil de suivi opérationnel des processus. L’idée étant d’évaluer le temps consacré aux actes métier, par le robot et aussi par l’humain, et d’identifier les éventuelles ruptures dans l’exécution des processus, sources d’inefficacité.

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    magazine-Archimag
    Dans la course à l’innovation, difficile d’affronter la concurrence avec de vieux outils. Mais d’abord, peut-on encore parler de gestion électronique de document (Ged), de gestion de contenu ? De quels types d’outils les entreprises ont-elles besoin ? Un observateur nous éclaire.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre d'avis émis par la Commission d'accès aux documents administratifs depuis 1978.

    Recevez l'essentiel de l'actu !