Publicité

D-Day : suivez le Débarquement du GI français Louis Castel en direct sur les réseaux sociaux

  • 1 actu Louis Castel CJO.jpg

    La page Twitter de Louis Castel. (DR)
  • Un véritable combattant français a inspiré le personnage de Louis Castel

    Fan des Yankees, Louis Castel aime jouer au base-ball et aller voir des westerns au cinéma. Nous sommes le 6 juin 1944 et ce jeune homme de 24 ans s'apprête à vivre l'aventure la plus impressionnante et risquée de sa vie : débarquer sur la plage normande d'Omaha Beach aux côtés de GI américains. Mais ce soldat français n'est pas un GI comme les autres. Purement fictif, il a été créé de toutes pièces par le Mémorial de Caen en prévision de la célébration du 70ème anniversaire du Débarquement de Normandie.

    Depuis décembre dernier, Louis Castel raconte son quotidien sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, au jour le jour : "Arrivé à Woolacombe. Nous sommes logés à l'arrière du village. Et pas vraiment à l'hôtel dans des petits lits douillets ! Non, ici, c'est lit de camp sous tente pour dormir, un réchaud portable pour cuisiner et des lampes à huile pour s'éclairer. A côté, les baraquements, c'était le luxe", raconte-t-il le 19 mars 1944, alors qu'il arrive à l'Assault Training Center, un camp d'entraînement américain du Nord du Devon, en Angleterre.

    Suivi par près de 30 000 personnes

    A ce jour, LouisCastel44 a recueilli 24 412 like sur Facebook et est suivi par 5 392 followers sur Twitter. Dès la fin du mois de mai 1944, Louis Castel a su sur quelle plage de Normandie son bataillon de GI allait s'apprêter à débarquer. En ce 6 juin, le jeune GI français "live tweet" et poste "en direct" des messages sur Facebook pour raconter son incroyable aventure : depuis 1h30 du matin aujourd'hui et jusqu'à 22h dans la soirée, il est donc possible de le suivre :

    Cette immersion, depuis les réseaux sociaux jusqu'au coeur de la Grande histoire, n'est pas sans rappeler Léon Vivien, un jeune poilu virtuel racontant son enfer des tranchées de la Première Guerre mondiale sur Facebook et imaginé par le Musée de la Grande Guerre de Meaux. En ce qui concerne Louis Castel, le Mémorial de Caen s'est inspiré du récit de Bernard Dargols, un vétéran français de 94 ans ayant raconté son épopée dans un livre : "Un GI français à Omaha Beach".

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    80
    C'est le pourcentage de Français qui estiment que la dématérialisation a généré de la déshumanisation dans les services publics.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Indispensable

    Bannière BDD.gif