Publicité

Un manifeste pour "libérer" les collections numérisées des institutions culturelles

  • wikimedia_commons.png

    Page d'accueil de Wikimedia Commons (Wikimedia Commons)
  • Le Manifeste du pigeon voyageur invite les bibliothèques, les archives et les musées publics à placer leurs collections sur Wikimedia Commons.

    Les bibliothèques, les archives et les musées en font-il assez pour mettre leur patrimoine à la portée de tous ? Ce n'est pas l'avis des signataires du Manifeste du pigeon voyageur qui estiment que "toutes les collections devraient être consultables et accessibles à partir d’un dépôt international de photographies numériques".     

    Ce manifeste milite notamment pour que Wikimedia Commons devienne le site pivot du patrimoine documentaire "au lieu de développer une variété de nouvelles plateformes pour chaque institution". Wikimedia Commons est une médiathèque en ligne issue du mouvement Wikimedia qui diffuse des images, des sons et des documents audiovisuels sous licence libre.    

    Sans but lucratif 

    Le manifeste précise que "l’utilisation de Commons offrirait une opportunité immédiate de libérer le patrimoine culturel tout en accordant le développement sur le long terme des archives numériques pour des raisons institutionnelles". Opposés au "néolibéralisme" et à "la logique du marché", les signataires mettent en avant l'esprit Wikimedia : absence de but lucratif, recours aux logiciels libres, multilinguisme...

    Le Manifeste du pigeon voyageur a reçu le soutien d'une vingtaine d'organisations et de plusieurs dizaines d'universitaires.


     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    banniere-archimag_2.gif

    archives 2020.PNG

    Indispensable

    Bannière BDD.gif